lundi 22 février 2016

OGIER

OGIER (Marie), épousa, par contrat du 4 octobre 1676, à Charroux, Charles Lagrange.
OGIER (Marie), née vers 1635, fut l'épouse de Jean-Marie Gay. Elle fut inhumée le 23 avril 1702 à Charroux.
OGIER (Marie), née vers 1633, épousa, le 18 août 1696, à Charroux, Pierre Pressac, veuf de Françoise de la Combe, en présence de Jean Patharin, son neveu. Elle fut inhumée le 1er septembre 1709 à Charroux.
OGIER (Jean), fut l'époux de Marguerite de la Grange. Il fut inhumé le 8 mai 1678 à Charroux, ayant eu : 1) Marie, baptisée le 20 novembre 1667 à Charroux. 2) Marie, baptisée le 12 septembre 1672 à Charroux et inhumée le 7 juillet 1698 audit lieu. 3) Françoise, baptisée le 28 mai 1674 à Charroux. 4) François, baptisé le 27 mai 1675 à Charroux. 5) Jean, baptisé le 12 août 1677 à Charroux et inhumé le 4 novembre suivant audit lieu.
N., ve de
Pierre Ogier,
bourgs de la

ville de
Charroux
OGIER (Pierre), bourgeois de Charroux, fut l'époux de Catherine Frappier, probable fille d'Antoine et de Marguerite Malasse, qui en était veuve lorsqu'elle fut reçu d'office dans l'armorial général de France, portant "d'argent, à une fasce de sable, dentelée de gueules". De leur union, ils eurent : 1) Marguerite, née vers 1667 et inhumée le 20 juin 1697 à Charroux, y avait épousé, le 15 janvier 1685, audit lieu, Étienne Bellaud, fils de Mathieu, notaire. 2) Marie-Marthe, baptisée en février 1666 à Charroux, fut l'épouse de Jacques Néaulme. Elle fut inhumée le 6 janvier 1744 audit lieu. 3) Radégonde, baptisée le 1er mai 1668 à Charroux, épousa, le 2 juillet 1699, audit lieu, Jean Tillet, maître chirurgien de Payroux. Elle fut inhumée le 13 avril 1704 audit lieu. 4) Isabeau, née le 8 septembre 1671 à Charroux.
OGIER (Salomon), sergent royal, procureur et notaire de Charroux, né vers 1631 et inhumé le 15 mars 1677 à Charroux. Il fut l'époux de Marie Collet, dont il eut : 1) Marguerite, baptisée le 5 septembre 1660 à Charroux. 2) Marie, dite la Bonnette, née vers 1665, fut inhumée le 6 mars 1735 à Charroux, en présence de François Ogier, sieur de la Bonnette, procureur et notaire de la dite ville, et des dames de la Charité. 3) François, qui suit. 4) Radégonde, dite la Bonnettefille dévote, née vers 1671, qui fut inhumée le 10 avril 1736 dans l'église de Charroux, près du bénitier, en présence de Salomon Ogier, son neveu, de Charlotte Bellaud, Marie Bourdier dite La Gorce, et de toutes les dames de la Confrérie de la Charité, "dont la défunte étoit".
OGIER (François), sieur de la Bonnette, fils du précédent, né vers 1668 et inhumé le 8 avril 1743 à Charroux, en fut procureur et notaire, épousa, le 16 septembre 1687, à Château-Garnier, Suzanne Naudin, née vers 1666, fille de Blaise et d'Antoinette Leconte, en présence d'Étienne Ogier, procureur, et de Marguerite Ogier, soeur, dont il eut : 1) François, baptisé le 19 septembre 1688 à Charroux et inhumé le 7 mars 1706 audit lieu. 2) Pierre, baptisé le 12 mars 1690 à Charroux et inhumé sous le prénom d'Étienne le 20 juin 1695 au même lieu. 3) Jeanne Radégonde, baptisée le 4 mai 1691 à Charroux. 4) Salomon, qui suit. 5) Marie, baptisée le 5 juillet 1696 à Charroux, épousa, le 5 février 1725, au même lieu, avec dispense de consanguinité au 4e degré, Jean Boisseau, fils de Jean et de Marie Ardouin. 6) Louis, baptisé le 24 décembre 1698 à Charroux. 7) Catherine, née vers 1698 et inhumée le 9 octobre 1743 à Charroux, avait épousé, le 3 février 1733, audit lieu, Pierre Ogier, fils d'Étienne et de Marie Machet (3e degré, § Ier.). 8) Radégonde, baptisée le 18 février 1703 à Charroux et inhumée le 21 suivant au même lieu.
OGIER (Salomon), sieur de la Bonnette, fils du précédent, baptisé le 25 décembre 1693 à Charroux et inhumé le 11 mars 1760 audit lieu, avait épousé, le 20 octobre 1723, audit lieu, Catherine Cherpentier, veuve de François Beneteau, dont il eut : 1) Marie-Catherine, baptisée le 22 août 1724 à Charroux. 2) François Salomon, baptisé le 28 août 1726 à Charroux. 3) Magdeleine Radégonde, baptisée le 29 février 1728 à Charroux, qui épousa, le 24 février 1756, Étienne Mantrant. 4) Jeanne, baptisée le 29 septembre 1731 à Charroux.
Veuf, il se remaria, le 9 octobre 1754, au même lieu, à Marie Machet, fille de feu Pierre et d'Élisabeth de Souhant.
§ Ier.
1. — OGIER (Antoine), fut l'époux de Jacquette Chanteloube, fille de Jean et d'Esther Bellaud (v. CHANTELOUBE), dont il eut : 1) Étienne, qui suit.
2. — OGIER (Étienne), notaire et procureur fiscal , né vers 1664 et inhumé le 10 mai 1702 à Charroux, avait épousé, le 17 janvier 1689, audit lieu, Marie Machet, fille de Pierre et de Jeanne Marchand, dont il eut : 1) Pierre, qui suit. 2) Étienne, rapporté en § II. 3) Gabriel, rapporté en § VIII. 4) Jean, qui épousa, le 8 août 1719, à Saint-Cybard de Poitiers, Marie-Anne Cognac, fille d'Étienne, marchand drapier, et de Marie Dousset, dont il eut : a) Jean, baptisé à Sainte-Radégonde de Poitiers et légitimé par le mariage de ses parents. b) Jacques, baptisé le 19 décembre 1726 à Charroux. 5) Marie, baptisée le 17 février 1698 à Charroux, qui fut inhumée le 17 mars 1765 dans le cimetière de Charroux, en présence de Gabriel Ogier, son frère, de Jean Benets, son neveu, et de Pierre Ogier. 6) Étienne François Marie, baptisé le 19 juillet 1700 à Charroux.
3. — OGIER (Pierre), cabaretier, baptisé le 6 novembre 1689 à Charroux et inhumé le 8 avril 1766 audit lieu, épousa, le 25 janvier 1716, au même lieu, Catherine Neaulme, fille de Pierre et de Françoise Veriet.
Veuf, il se remaria, le 15 janvier 1721, au même lieu, à Marthe Chanteloube, dont il eut : 1) Pierre, baptisé le 22 août 1721 à Charroux. 2) Pierre, baptisé le 21 février 1723 à Charroux. 3) Pierre Jean, baptisé le 21 juin 1724 à Charroux. 4) Catherine, baptisée le 5 septembre 1727 à Charroux, épousa, le 16 avril 1749, audit lieu, François Boisseau, fils de Jean et de Marie Ardouin.
Il épousa, le 22 avril 1732, à Charroux, Suzanne Desmurs, née vers 1697 et inumée le 5 septembre 1732 audit lieu, fille de Jacques et de Magdeleine Bertin, veuve de feu Pierre Micheau.
Veuf, il se remaria, le 3 février 1733, toujours à Charroux, à Catherine Ogier, née vers 1698 et inhumée le 9 octobre 1743 à Charroux, fille de François, sieur de la Bonnette, entre lesquels le curé a souligné l'absence de lien de parenté à un degré prohibé (voir plus haut), qui lui donna : 5) Jean, baptisé le 4 septembre 1735 à Charroux. 6) Charlotte Julienne, baptisée le 17 février 1738 à Charroux. 7) Marie, baptisée le 19 janvier 1740 à Charroux. 8) Catherine, baptisée le 19 août 1742 à Charroux.
De nouveau veuf, il épousa, le 21 avril 1744, à Charroux, Magdeleine Benesteau, fille de feu François et de Catherine Cherpentier, et enfin, le 31 août 1746, à Saint-Didier de Poitiers, Marguerite Ménard, fille des feux Louis et Françoise Giraud. Il fut inhumé le 8 avril 1766 à Charroux, ayant eu du dernier lit : 9) Pierre, qui suit. 10) Marie-Anne Marguerite, baptisée le 11 décembre 1749 à Charroux.
4. — OGIER (Pierre), chapelier, baptisé le 3 septembre 1748 à Charroux, y épousa, le 4 juillet 1769, Charlotte Françoise Bonnin, fille de Philippe, marchand limonadier à Saint-Sulpice de Paris, et de Marie Minet. De leur union, ils eurent : 1) Marie-Charlotte, baptisée le 1er avril 1779 à Couhé.
§ II.
3. — OGIER (Étienne), fils d'Étienne et de Marie Machet (2e degré, § Ier.), boulanger, baptisé le 6 avril 1692 à Charroux et inhumé le 16 septembre 1749 au même lieu, y avait épousé, le 8 janvier 1716, Magdeleine Desmontagnes, fille de feu François et de Marie Bricault. De leur union, il eurent : 1) Marie-Magdeleine, baptisée le 29 octobre 1716 à Charroux. 2) François Étienne, qui suit. 3) Pierre, baptisé le 11 janvier 1720 à Charroux. 4) Jean, rapporté en § III. 5) Magdeleine, née vers 1723, qui épousa, le 26 janvier 1750, à Charroux, Jean Benesteau, fils de Jean et de feue Jeanne Fenix. Elle fut inhumée le 24 septembre 1758 à Charroux. 6) Étienne Charles, baptisé le 19 mars 1724 à Charroux. 7) Suzanne, baptisée le 15 mai 1729 à Charroux. 8) Mathieu, baptisé le 21 septembre 1729 à Charroux où il fut inhumé en décembre 1734.
4. — OGIER (François Étienne)maître serrurier, baptisé le 8 décembre 1717 à Charroux, épousa, par contrat du 28 avril 1749, à Ruffec (Charente) et par cérémonie du même jour à Bernac, Anne Charron, fille de René et de Marie Sibillos. Il fut inhumé le 10 décembre 1777 à Ruffec, ayant eu : 1) Marguerite Anne, baptisée le 15 février 1750 à Ruffec, qui épousa, le 9 février 1773, à Charroux, Louis Faudrais, fils de Nicolas et de Marguerite Deperoux. 2) Jeanne, baptisée le 7 janvier 1751 à Ruffec, qui y épousa, le 16 juin 1767, Joseph Renault, fils de Pierre et de Marie Huguet, de Charroux. 3) Marguerite, baptisée le 6 février 1752 à Ruffec et inhumée 17 juillet 1755 audit lieu. 4) Marie-Thérèse, baptisée le 15 avril 1753 à Ruffec, qui épousa, le 19 septembre 1777 à Charroux, Gabriel Belin, fils de feu François et de Marie Deperoux. 5) Charles Pierre, baptisé le 23 décembre 1754 à Ruffec et inhumé le 7 novembre 1760 audit lieu. 6) Charles César, baptisé le 7 août 1755 à Ruffec. 7) François, baptisé le 21 janvier 1760 à Ruffec et inhumé le 10 décembre 1777 au même lieu. 8) Marie, baptisée le 4 mars 1761 à Ruffec, épousa, le 27 juin 1785, audit lieu, Douna Tournier, régent puis greffier de Ruffec, fils de Marcel, maître charpentier d'Aillon (Savoie), et de Marie Raineaud. 9) Jeanne Anne, baptisée le 15 janvier 1764 à Ruffec, y épousa le 6 juillet 1784, Claude Gaudin, maçon, fils de feu Jean, aussi maçon, et d'Anne Maignent, puis le 2 vendémiaire de l'an III (23 septembre 1794), François Doyen, adjudant sous-officier au 24e bataillon de la Charente, fils de Pierre Robert, arpenteur d'Epinon (Aisne) et de feu Marguerite Goujon. 10) Marie Jeanne, baptisée le 31 août 1767 à Ruffec. 11) François, baptisé le 4 février 1770 à Ruffec et inhumé le 9 juin 1774 au même lieu.
§ III.
4. — OGIER (Jean), fils d'Étienne et de Magdeleine Desmontagnes (3e degré, § II.), baptisé le 3 janvier 1722 à Charroux, qui y épousa, le 24 novembre 1750, Hélène Huguet, fille de feu François et de Marie Jounnin. Il fut inhumé le 29 juin 1755 audit lieu, ayant eu : 1) Jean, qui suit. 2) Pierre, rapporté en § IV.
5. — OGIER (Jean), sergetier, baptisé le 18 août 1751 à Charroux, qui y épousa, le 5 novembre 1782, Jeanne Moricheau, fille de feu Étienne et de Marie Jeoffriau. Il mourut le 11 brumaire de l'an XIV audit lieu, ayant eu : 1) Julie, baptisée le 23 septembre 1783 à Charroux. 2) Jeanne, baptisée le 25 septembre 1784 à Charroux. 3) Anne, baptisée le 6 juillet 1786 à Charroux, où elle mourut le 24 mars 1793. 4) Henry Sylvestre, qui suit.
6. — OGIER (Henry Sylvestre), propriétaire, baptisé le 30 décembre 1787 à Charroux, qui y épousa, 27 septembre 1809, Françoise Honoré Malapert-Durivault, fille de Jean-Baptiste et de Catherine Valérie Malapert. De leur union, ils eurent : 1) Charles, né le 29 octobre 1810 à Charroux. 2) Jeanne, né le 8 février 1814 à Charroux.
§ IV.
5. — OGIER (Pierre), fils de Jean et d'Hélène Huguet (4e degré, § II.), tourneur, baptisé le 13 juillet 1752 à Charroux, qui y épousa, le 27 janvier 1783, Marie Bonnin, fille de Pierre, maréchal, et de feue Marie Machet. De leur union, ils eurent : 1) Charles, qui suit. 2) François, rapporté en § VII. 3) Marie, baptisée le 5 février 1786 à Charroux. 4) Marie-Lucile, née le 27 mars 1794 à Charroux.
6. — OGIER (Charles), taillandier, baptisé le 7 octobre 1783 à Charroux, qui y épousa, le 2 octobre 1809, Françoise Boisseau, lingère, fille de feu Pierre et de Catherine Hervé. De leur union, ils eurent : 1) Doline, née le 3 août 1810 à Charroux. 2) Françoise Berthile, née le 24 mars 1812 à Charroux, qui y épousa, le 22 juillet 1835, Charles Malapert, fils de Gabriel, cordonnier, et d'Anne Lagrange. 3) François, qui suit. 4) Françoise, née le 22 février 1816 à Charroux. 5) Éléonore, née le 30 mars 1818 à Charroux. 6) Charles, rapporté en § V. 7) Désiré, rapporté en § VI.
7. — OGIER (François), taillandier, né le 3 février 1814 à Charroux, y épousa, le 26 février 1840, Marie Machet, fille de Charles, rentier, et de feue Marie Villesange, dont il eut : 1) Bathilde Françoise, lingère, née le 29 décembre 1840 à Charroux, qui y épousa, le 10 avril 1860, François Peloquin, instituteur communal de Poursac, fils de feu Pierre et d'Anne Clavaud. 2) Honorée Claudine, née le 7 juin 1843 à Charroux. 3) Émile Eugène, né le 19 avril 1846 à Charroux. 4) Ulysse Théodore, qui suit. 5) Agénor, entrepreneur de peintures, né le 22 mai 1849 à Charroux, qui fut juge suppléant au tribunal de commerce de Poitiers. Il épousa, le 26 juin 1878, à Poitiers, Louise Florence Coudreau, fille de Louis Philippe, charron, et de Louise Proust. De leur union, ils eurent : a) Louise Marie Florence Honorée, née le 18 février 1880 à Poitiers, où elle épousa, le 15 avril 1901, Gabriel Charles Sabourault, propriétaire à Latillé, fils de Charles, ancien conservateur des hypothèques, et de Rose Philippine Albertine Emma Verrier. Elle mourut le 5 février 1962 à Nantes. b) Louis Marie Anatole Agénor, né le 15 août 1881 à Poitiers. 6) Élisa, née le 27 juillet 1852 à Charroux. 7) Henri Anatole, née le 25 décembre 1854 à Charroux. 8) Jules François, taillandier, juge de paix suppléant, né le 25 août 1858 à Charroux, fut élu adjoint au maire de la ville de 1901 à 1903, puis maire de 1903 à 1904. Il fut par la suite conseiller municipal de 1907 à 1908 puis réélu en 1912, ayant été conseiller d'arrondissement de 1907 à 1910 puis conseiller général en 1910. Réélu maire de Charroux et conseiller général en 1919, il fut nommé chevalier de la Légion d'Honneur, par décret du 12 août 1921. Il y avait épousé, le 9 février 1891, Eugénie Marie-Rochelle Moineau, fille de Célestin et de Marie-Sophie (dite Augustine) Ogier.
8. — OGIER (Ulysse Théodore), taillandier à Charroux puis forgeron et maréchal à la Chapelle-Bâton, né le 16 février 1848 à Charroux, qui épousa, le 7 avril 1874, à la Chapelle-Bâton, Joséphine Lisa Lavaud, fille de Jean, propriétaire, et d'Eugénie Lucquiaud, dont il eut : 1) Ernestine, née le 5 avril 1875 à la Chapelle-Bâton, qui mourut le 6 septembre 1940 à Vivonne. 2) Ulysse, né le 3 juin 1878 à la Chapelle-Bâton et décédé le 5 novembre 1880 audit lieu.
§ V.
7. — OGIER (Charles), fils de Charles et de Françoise Boisseau (6e degré, § IV.), commis marchand puis chauffeur, né le 15 juin 1823 à Charroux, y épousa le 20 avril 1847, Radégonde Machet, fille de Juste, charron, et de feue Magdeleine Radégonde Pautrot. De leur union, ils eurent : 1) Catherine Olive, née le 4 février 1848 à Saint-Laurent-de-Céris, qui y épousa, le 16 avril 1873, François Cormenier, sabotier, fils de François, cultivateur à Champagne-Mouton, et de Marguerite Dubois. 2) Armantine Radégonde, née le 21 octobre 1849 à Saint-Laurent-de-Céris, qui y épousa, le 21 novembre 1871, Jean Bourigeau, boucher, veuf de feue Clémentine Roy, fils de Jean, cultivateur, et de Jeanne Vergnaud. 3) Auguste, qui suit. 4) Charles Arthur, né le 7 septembre 1856 à Saint-Laurent-de-Céris. 5) Jules, né le 11 avril 1861 à Saint-Laurent-de-Céris et décédé le 24 dudit mois audit lieu.
8. — OGIER (Auguste), directeur de teinture à la fabrique, né le 20 mai 1853 à Saint-Laurent-de-Céris, y épousa, le 11 août 1879, Françoise Léocadie Berthe Marie Lévêque, fille de Jean, instituteur libre, et de Marie-Madeleine Mathias. De leur union, ils eurent : 1) Auguste Marcel François Camille, teinturier, né le 28 janvier 1880 à Saint-Laurent-de-Céris, qui y épousa, le 8 novembre 1911, Marie-Louise Laville, fille de Pierre, plâtrier, et de feue Marie Bathilde Épardeau. 2) Gaston Marie René Henri, né le 15 octobre 1882 à Saint-Laurent-de-Céris, qui y mourut le 23 dudit mois. 3) Jean Raoul Charles, instituteur à Angoulême, né le 27 mai 1887 à Saint-Laurent-de-Céris, fut inscrit sous le numéro matricule 1407, classe 1904, au bureau d'enregistrement de Magnac-Laval. Engagé volontaire pour trois ans le 6 octobre 1905 à la mairie sd'Angoulême, il incorpora le 138e régiment d'infanterie en qualité de soldat de 2e classe. Il fut envoyé dans la disponibilité le 18 septembre 1906, et fut gradé caporal le lendemain. Nommé sergent de réserve le 1er août 1908, il fut rappelé à l'activité par décret du 1er août 1914 et arriva au corps dans le même régiment le 3 du même mois, au sein duquel il fut nommé adjudant le 2 juin 1916. Après la guerre, il fut dirigé sur le C.I.S. de Lyon, où il s'installa dès le 12 mars 1919. Il vivait à Villeurbanne en 1934. 4) Victor Léon Charles, né le 13 septembre 1894 à Saint-Laurent-de-Céris, où il mourut le 8 septembre 1895.
§ VI.
7. — OGIER (Désiré), fils de Charles et de Françoise Boisseau (6e degré, § IV.), taillandier, né le 28 février 1825 à Charroux, qui épousa, le 18 avril 1849, à Genouillé, Rosalie Désirée Brouillet, fille de François, sacristain, et de feue Agathe Mittaud. De leur union, ils eurent : 1) Marie-Sophie, née le 30 juillet 1850 à Charroux. 2) Bazile, né le 23 janvier 1852 à Charroux. 3) Théophile, qui suit. 4) Marie, née le 6 août 1857 à Charroux.
8. — OGIER (Théophile), taillandier, né le 14 juillet 1853 à Charroux, épousa, le 11 décembre 1882, à la Chapelle-Bâton, Clémentine Bouyer, fille de Jean, propriétaire, et de Marie-Anne Debenest, dont il eut : 1) Antoinette, née le 24 juillet 1883 à Charroux. 2) Charlotte, et sa jumelle, née ledit jour audit lieu. 3) Thasybule, qui suit.
9. — OGIER (Thasybule), garçon boucher, né le 22 février 1885 à Charroux et mort le 28 décembre 1963 audit lieu,y avait épousé, le 4 avril 1910, Madeleine Germaine Pautrot, fille d'Alexandre, boucher, et de Julie Bernard, dont il eut : 1) Gaston Julien, né le 25 avril 1911 à Charroux, qui y épousa, le 25 avril 1934, Paulette Françoise Tribert.
§ VII.
6. — OGIER (François), fils de Pierre et de Marie Bonnin (5e degré, § IV.), tourneur, propriétaire, puis huilier, né le 6 octobre 1788 à Charroux, qui y épousa, le 24 juillet 1809, Françoise Machet, lingère, fille de François, maréchal, et de Françoise Brunet. De leur union, ils eurent : 1) Françoise, née le 9 novembre 1810 à Charroux. 2) Benoît, charron, né le 6 juillet 1812 à Charroux, et décédé le 21 juin 1872 audit lieu, qui y avait épousé, le 2 août 1852, Caroline Brouillet, lingère à Melle, fille de Jean, rentier, et de feue Marie-Anne Faudrais, dont il eut : a) Mélite, née le 5 avril 1855 à Charroux, qui y épousa, le 25 juin 1873, Sylvestre Machet, maréchal-ferrant, fils de Sylvestre, aussi maréchal-ferrant, et de Pauline Brouillet. 3) Célestin, qui suit.
7. — OGIER (Célestin), huilier, né le 24 mars 1814 à Charroux et décédé le 2 juin 1865 audit lieu, avait épousé, le 18 juillet 1842, à Payroux, Jeanne Angélique Lenoble, fille de Jean, maréchal, et de feue Angélique Bonnin, dont il eut : 1) Célestin, né le 8 mai 1843 à Charroux. 2) Constant, né le 3 avril 1844 à Charroux. 3) Félix Lucien, né le 1er mai 1847 à Charroux. 4) Octave Victor, qui suit. 5) Marie-Sophie, dite Augustine, née le 18 avril 1850 à Charroux, qui y épousa, le 31 août 1868, Célestin Rupert Moineau, menuisier, fils de François, aussi menuisier, et d'Anne Jardinet. 6) Marie, née le 22 août 1858 à Charroux.
8. — OGIER (Octave Victor), huilier, né le 1er mai 1847 à Charroux, épousa, le 12 janvier 1876, à la Chapelle-Bâton, Marie Bernardeau, fille de Pierre, propriétaire, et de Marie Chevais, dont il eut : 1) Victor Alfred, né le 11 octobre 1876 à Charroux, qui épousa, le 15 avril 1903, à Lunéville, Rose Bougouin. Il était soldat de 2e classe dans le 54e bataillon des chasseurs lorsqu'il fut tué à l'ennemi le 2 janvier 1915 à Berthouval (Pas-de-Calais). Son décès fut retranscrit sur les registres de Néris-les-Bains en date du 29 mai suivant. 2) Marie-Louise, née le 8 décembre 1877 à Charroux, qui épousa, le 5 juillet 1913, à Poitiers, Roger Ernest Viot, soldat au 7e régiment d'infanterie coloniale en garnison à Rochefort, fils d'Ernest, cantonnier au Grand Yversay, et de Madeleine Chennebault. Elle mourut le 23 juin 1963 à Amboise.
§ VIII. branche de l'Étang
3. — OGIER (Gabriel), sieur de l'Étang, fils d'Étienne et de Marie Machet (2e degré, § Ier.), baptisé le 10 avril 1694 à Charroux, épousa le 2 août 1723, audit lieu, avec dispense du troisième degré de parenté, Marie Teste, fille de Mathurin, puis, étant veuf et aubergiste, dont il eut : 1) Michel Gabriel, baptisé le 24 mai 1724 à Charroux. 2) Pierre, baptisé le 4 octobre 1726 à Charroux. 3) Marie Dorothée, baptisée le 6 février 1729 à Charroux et inhumée le 11 novembre 1741 audit lieu. 4) François, baptisé le 7 septembre 1735 à Charroux et inhumé le 8 novembre 1741 audit lieu. 5) Jean-Clerc, baptisé le 9 mai 1738 à Charroux. 6) Jean Augustin, baptisé le 28 novembre 1741 à Charroux et inhumé le 5 septembre 1753 au même lieu. 7) Marie, inhumée le 9 juin 1746 à Charroux.
Veuf, il se remaria, le 3 août 1750, au même lieu, à Anne Beauchamps, fille de feu Antonin, sieur de l'Étang, et de Marguerite Brigitte Mauflastre. Il fut inhumé le 3 février 1770 à Charroux, en présence des membres de la confrérie de l'Assomption, dont il fit partie, ayant eu : 8) Louis, qui suit. 9) Marie-Anne, baptisée le 26 juillet 1757 à Charroux. 10) Marie Dorothée, baptisée le 12 juillet 1758 à Charroux.
4. — OGIER (Louis), baptisé le 10 juillet 1751 à Charroux, qui était maître en l'art de chirurgie lorsqu'il épousa, le 29 avril 1777, à Charroux, Françoise Lépine, fille de François, maître chirurgien, et de Suzanne Vallée. De leur union, ils eurent : 1) Marie-Sophie, baptisée le 2 mai 1778 à Usson-du-Poitou, qui y épousa, le 4 floréal de l'an VI (23 avril 1798), Louis Marie Deputiers-Latreille, cultivateur propriétaire, fils de Guy Denis et de Catherine Radégonde Bonnet. Elle mourut le 18 messidor de l'an XII (7 juillet 1804) audit lieu.

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire