jeudi 26 septembre 2013

CHANTELOUBE

Les familles Chanteloube s'étendaient au sud de la Vienne, de Couhé à l'ouest jusqu'au Vigeant à l'est. Toutes ne sont pas connectées.



CHANTELOUBE (Simon de), époux de Suzanne Guimbaud, dont il eut :
  1. Jean, baptisé le 2 décembre 1613 au Vigeant ;
  2. André, baptisé le 23 octobre 1616 au Vigeant ;
CHANTELOUBE (Louis de), sieur de la Vacherie, fut l'époux de Jeanne Chauveau, dont il eut :
  1. Antoine, baptisé le 16 août 1632 au Vigeant ;
  2. Esther, baptisée le 19 novembre 1634 au Vigeant. Elle était peut-être celle qui mourut et qui fut inhumée le 23 mai 1678 à Gençay ;
  3. Marguerite, baptisée le 8 février 1637 au Vigeant ;
  4. Louis, baptisé le 12 mai 1641 au Vigeant ;
  5. Jacqueline, baptisée le 10 mai 1643 au Vigeant ;
  6. Jacques, baptisé le 6 mai 1646 au Vigeant, était probablement celui qui suit ;
CHANTELOUBE (Jacques), né vers 1645 et inhumé le 22 juin 1725 au Vigeant, était l'époux Catherine Brigide, dont il eut :
  1. Marie, baptisée le 4 février 1685 au Vigeant et inhumée le 26 septembre 1745 audit lieu, épousa, le 20 novembre 1725, au Vigeant, Pierre Debiais, veuf, né vers 1679 et inhumé le 4 décembre 1746 au même lieu.
  2. Marguerite, baptisée le 14 février 1690 au Vigeant ;
  3. Magdeleine, baptisée le 26 avril 1693 au Vigeant et inhumée le 28 août suivant audit lieu ;
  4. Marie, baptisée le 11 février 1699 au Vigeant ;
  5. Magdeleine, baptisée le 23 octobre 1701 au Vigeant ;
  6. Marie-Anne, baptisée le 1er mai 1705 au Vigeant ;
  7. Marc, inhumé le 15 janvier 1753 à Luchapt, épousa, le 14 février 1730 au Vigeant, Marie Bétin, en présence de sa mère, Marie et Jeanne Chanteloube, ses soeurs ;
CHANTELOUBE (Izaac de), époux de Déborah Mesrine, dont il eut :
  1. Jeanne, née vers 1663 et inhumée le 6 mai 1743 au Vigeant, épousa, le 26 septembre 1699, au Vigeant, Hélie Dhalet, fils d'Hélie, avocat au présidial de Poitiers, et d'Éléonore Igounin ;
  2. Izaac, baptisé le 20 juillet 1666 au Vigeant ;
  3. René, baptisé le 24 octobre 1667 au Vigeant ;
CHANTELOUBE (Louis de), époux de Marguerite Mesrine, dont il eut :
  1. Anne, baptisée le 1er juin 1681 au Vigeant ;
CHANTELOUBE (Marguerite), décédée le 1er septembre 1699 et inhumée le lendemain à l'Isle-Jourdain, épousa le sieur Dereber, sergent royal.

CHANTELOUBE (François de), de la paroisse du Vigeant, peut-être un fils de Jacques et de Catherine Brigide, épousa, le 28 juillet 1710, à Usson-du-Poitou, Françoise Doussineau, née vers 1686 et inhumée le 24 septembre 1765 à Usson-du-Poitou, dont il eut :

  1. Anne Françoise, baptisée le 29 avril 1711 à Usson-du-Poitou ;
  2. Marie-Anne, baptisée le 24 juillet 1712 à Usson-du-Poitou ;
  3. Pierre, baptisé le 20 mars 1717 à Usson-du-Poitou ;
  4. René, baptisé le 13 mars 1719 à Usson-du-Poitou ;
  5. Prudence Françoise, baptisée le 27 avril 1721 à Usson-du-Poitou ;
  6. Pierre, baptisé le 18 mai 1724 à Usson-du-Poitou ;
  7. Jean, baptisé le 14 mars 1726 à Usson-du-Poitou ;



Chanteloube (Jean), épousa, le 23 juin 1680, à Genouillé, Esther Dumousseau, en présence de Pierre Vriet, de Pierre Dumousseau, de François Sauvestre, de Marie Lucqueau et d'Anne Dumousseau. De leur union, ils eurent :
  1. Catherine, baptisée le 18 décembre 1681 à Genouillé ;
  2. Jean, baptisé le 8 août 1683 à Genouillé ;
  3. François, baptisé le 12 octobre 1687 à Genouillé ;
  4. François, baptisé le 21 août 1695 à Genouillé ;
Chanteloube (Jeanne), fut inhumée le 25 août 1674 à Asnois.

Chanteloube (Marie), née vers 1618 et inhumée le 23 octobre 1693 à Civray, épousa François Minot.


Chanteloube (Marie), née vers 1709 et décédée le 19 mai 1779 à Saint-Saviol, épousa Jean Bourliaud.


Chanteloube (Françoise), inhumée le 9 juillet 1779 à Moussac, épousa Pierre Charassier.



§ Ier. branche de Charroux

1. — Chanteloube (N.), fut le père d'au moins :
  1. Jean, qui suit ;
  2. Jacques, rapporté en § II. ;
La communauté
des maîtres
sergiers, tireurs
d'étain, texier, et
escardeurs de la
ville de Charroux
2. — Chanteloube (Jean), marchand pintier (potier d'étain) en 1665, fut l'époux d'Esther Bellaud, dont il eut :
  1. Catherine, née vers 1634 et inhumée le 18 avril 1694 à Charroux. Elle épousa, le 6 novembre 1674, à Charroux, François Gourdault, sieur d'Ozannet, né vers 1636 et inhumé le 6 mars 1696 à Charroux. Elle mourut sans postérité, et son mari épousa, en secondes noces, Marie Thorin, le 9 novembre 1694 à Mauprévoir ;
  2. Suzanne, inhumée le 27 mai 1680 à Charroux, épousa Martial de Souhant, né vers 1641 et inhumé le 1er mars 1713 à Charroux ;
  3. Jacquette, épouse d'Antoine Ogier, notaire et procureur à Charroux ;
  4. Jean, qui suit ;
  5. Marie, épousa Jacques de la Faye, notaire à la résidence de Château-Garnier. Son gendre, Olivier Bonnin, maître chirurgien à Couhé, fut présent à l'inhumation de Jean Chanteloube, à Couhé (3ème degré, § II.) ;
  6. Jacques, maître potier d'étain, qui fut l'époux de Catherine de la Faye, dont il eut a) Catherine, épouse de Pierre Borde, né vers 1654 et inhumé le 12 octobre 1694 à Charroux, sergent en cette ville ; b)  Jacques, dit le Jeune, soldat de marine dans la compagnie de M. de Lusignan en 1703 ;
3. — Chanteloube (Jean), maître potier d'étain, fut l'époux de Jeanne de la Faye, née vers 1633 et inhumée le 20 mai 1698, en présence de ses fils et gendre :
  1. Jacques, qui suit ;
  2. Nicolas, sieur de Boisjalon, né vers 1660 et inhumé le 2 février 1710 à Charroux, épousa, le 31 octobre 1683 audit lieu, Élisabeth Caillaboeuf, baptisée le 4 janvier 1666 à Charroux, fille de François, et de Charlotte Chaumond. De leur union, ils eurent a) François, baptisé le 12 mai 1685 à Charroux et inhumé le 19 juin 1694 audit lieu ; b) Jean, baptisé le 18 novembre 1691 à Charroux et inhumé le 4 juin 1701 au même lieu ; c) Jeanne, baptisée le 27 novembre 1695 à Charroux ; d)  Étienne, baptisé le 27 janvier 1701 à Charroux et inhumé le 24 mars 1710 audit lieu ;
  3. Suzanne, née vers 1660 et inhumée le 21 mai 1700 à Charroux, épousa, le 26 février 1691, André Crévelier, sieur du Portal et de Fontbrune, fils d'Étienne et de Marie Pasquet, mes ancêtres (voir l'article CRÉVELIER) ;
  4. Marie Esther, née vers 1671 et inhumée le 15 octobre 1747 à Sommières-du-Clain, épousa, le 12 septembre 1697 en ce lieu, Antoine Ducart, sieur de Guidonne ;
4. — Chanteloube (Jacques), né vers 1656 et inhumé le 25 octobre 1708 à Charroux, épousa, Marthe Anchaud, née vers 1661 et inhumée le 6 janvier 1679 à Charroux, dont il eut :
  1. Marthe, baptisée le 6 août 1685 à Charroux, épousa, le 18 juillet 1707 audit lieu, Michel Dinet ;
  2. Nicolas, qui suit ;
5. — Chanteloube (Nicolas), baptisé le 1er juillet 1687 à Charroux et inhumé le 7 mai 1742 au même lieu, épousa Suzanne Gabirot, née vers 1702 et inhumée le 19 septembre 1782 à Charroux, dont il eut :
  1. Marthe, baptisée le 4 septembre 1723 à Charroux ;
  2. Marie-Anne, baptisée le 25 octobre 1725 à Charroux ;
  3. Charlotte, baptisée le 22 décembre 1726 à Charroux ;
  4. Étienne, baptisé le 9 juillet 1731 à Charroux ;
  5. Jacques, baptisé le 5 septembre 1733 à Charroux ;
  6. François, baptisé le 16 mars 1735 à Charroux ;
  7. Radégonde, baptisée le 12 février 1737 à Charroux, épousa, le 5 février 1760 audit lieu, Jean-Baptiste Pichereau ;

§ II. branche de Couhé

2. — Chanteloube (Jacques), frère de Jean (2ème degré, § Ier.), maître pintier, fut l'époux de Jeanne Petit, dont il eut :
  1. Jean, qui suit ;
  2. Jeanne, née vers 1638 et inhumée le 12 mars 1690 à Couhé, épousa, par contrat du 16 juillet 1663, devant Béguier, notaire à Poitiers, Pierre Cante, maître cellier à Couhé, veuf d'Isabelle Guillot, avec le consentement de son oncle Jean Chanteloube (source ge86) ;
3. — Chanteloube (Jean), née vers 1633, décéda le 14 janvier 1682 en son logis de Lisle, au bourg de Couhé, et fut inhumé dans le cimetière Saint-Martin, en présence de Nicolas Chanteloube et d'Olivier Bonnin, ses cousins. Il avait épousé par contrat du 29 janvier 1655, devant Guillory, notaire à Couhé, Marie Gibault (source ge86), dont il eut :
  1. Madeleine, épousa, le 5 septembre 1677, au temple de Couhé, Gabriel Dangiers, fils de Martin et de Françoise Gautreau. Veuve, elle épousa, en secondes noces, le 6 septembre 1703, à Couhé François Fourrier. Celui ci mourut en son logis, dans la rue de la Besnaste, à Couhé, et fut inhumé le 14 janvier 1704 au grand cimetière dudit lieu . ;
  2. Catherine, épousa, le 24 novembre 1688, à Couhé, Isaac Villeneuve ;

§ III. autre branche de Charroux

1. — Chanteloube (Jean), était en 1750, laboureur au faubourg de la ville de Civray. Il fut l'époux de Jeanne Chesnin, dont il eut :

  1. Françoise, née vers 1719 et inhumée le 6 avril 1779 à Civray, épousa, par contrat du 7 février 1747, devant Michelet, notaire à Civray, et par cérémonie du 13 dudit mois à Saint-Saviol, Pierre Boutet, laboureur, veuf de Catherine Feumollant et fils de François et de Gabrielle Pouret ;
  2. Pierre, qui suit ;
  3. Marie, baptisée le 12 octobre 1729 à Charroux, vivait au village d'Épinoux, paroisse de Savigné, lorsqu'elle épousa, par contrat du 14 janvier 1750, devant Daveaux, notaire à Civray, et par cérémonie du 4 février 1750, à Savigné, Jean David, veuf de Jeanne Pesturault et fils de Mathurin et de Jeanne Doussin ;
  4. Jeanne, baptisée le 24 avril 1731 à Civray ;
2. — Chanteloube (Pierre), né vers 1719 et décédé le 17 nivôse de l'an VII à Saint-Pierre-d'Exideuil, épousa, le 22 février 1751, à Civray, Andrée Gagnard, née vers 1720 et inhumée le 7 juillet 1792 à Civray, fille de Charles et de Marie Morichère. De leur union, ils eurent :
  1. Jean-François, baptisé le 5 janvier 1752 à Civray ;
  2. Jean, qui suit ;
  3. Jean-François, baptisé le 15 juin 1756 à Civray ;
  4. Pierre, baptisé le 10 février 1759 à Civray ;
  5. Jacques, baptisé le 8 septembre 1762 à Civray, assista, avec son frère Jean, à l'inhumation de leur oncle Jacques Gagnard, époux de Marie Toussaint, inhumé le 23 février 1783 à Civray, âgé de 60 ans ;
3. — Chanteloube (Jean), baptisé le 28 janvier 1754 à Civray et décédé le 1er janvier 1832 à Blanzay, épousa, le 26 février 1781, à Civray, Jeanne Etenaud, née vers 1754 et inhumée le 28 frimaire de l'an XIII à Saint-Pierre-d'Exideuil. Veuf, il se remaria, le 4 février 1807, à Blanzay, à Magdeleine Magnan, née le 29 mars 1761 et décédée le 6 mars 1839 à Blanzay, veuve de Jean Vivien, fille de Jean et de Magdeleine Dinet. Du premier lit, il eut :
  1. Marie, qui suit ;
  2. Jacques, né vers 1786 et inhumé le 6 novembre 1787 à Saint-Pierre-d'Exideuil ;
  3. Jean, rapporté en § IV. ;
  4. Jeanne, baptisée le 16 mars 1791 à Saint-Pierre-d'Exideuil et décédée le 7 septembre 1861 à Blanzay, épousa, le 6 novembre 1822, audit lieu, André Gervais, né le 15 avril 1780 à Saint-Pierre-d'Exideuil et décédé le 8 octobre 1857 à Blanzay, fils de Jean et de Françoise Decoussay ;
  5. Madeleine, née le 23 messidor de l'an II à Saint-Pierre-d'Exideuil, épousa, le 3 mai 1854, à Blanzay, Antoine Pelisson, né le 5 prairial de l'an XI à Sauzé-Vaussais, fils de Jacques et d'Anne Bigot ;
  6. Marie, née le 7 ventôse de l'an V (25 février 1797) à Saint-Pierre-d'Exideuil, mourut le 24 février 1858 audit lieu. Elle épousa, le 10 septembre 1839, à Blanzay, Philippe Joseph Pressac, né le 5 août 1789 à Civray, veuf de Françoise Marsac et fils de Pierre et de Jeanne Grangeau ;
4. — Chanteloube (Marie), baptisée le 6 février 1783 à Saint-Pierre-d'Exideuil et décédée le 18 octobre 1851 à Blanzay, eut comme enfant naturel :
  1. Jean, qui suit ;
5. — Chanteloube (Jean), né le 2 mars 1824 à Blanzay, épousa, le 7 janvier 1852, au même lieu, Marie Bardon, née le 28 novembre 1826 à Chaunay et décédée le 26 janvier 1895 à Blanzay, fille de Jacques et de Marie Mironneau. De leur union, ils eurent :
  1. Marie, née le 10 octobre 1853 à Blanzay, qui épousa son parent Louis Chanteloube (6ème degré, § VI.) ;
  2. Pierre, né le 4 avril 1855 à Blanzay, charpentier, épousa, le 27 novembre 1888, à Mauprévoir, Marie Chambon, née le 11 février 1861 audit lieu, fille de Jean et de Marie Duverger ;
  3. Jean, né vers 1858 et décédé le 24 août 1859 à Blanzay ;
  4. Françoise, née le 21 novembre 1859 à Blanzay, était couturière à la Chaillochère de Blanzay lorsqu'elle épousa, audit lieu, le 11 octobre 1876, François Charpentier, né le 24 mai 1847 à Blanzay, fils de Jacques et de Marie-Anne Paradot ;
  5. un enfant né sans vie le 23 février 1862 à Blanzay ;
  6. Marie-Florentine, née le 29 septembre 1863 à Blanzay et décédée le 27 septembre 1865 au même lieu ;
  7. Célestin, né le 29 septembre 1863 à Blanzay et décédé le 30 janvier suivant audit lieu ;
  8. Madeleine, née le 21 janvier 1866 à Blanzay, était couturière lorsqu'elle épousa, le 4 février 1889, à Blanzay, Louis Jouvaneau, cultivateur au Bois-Guillemot, commune de Champagné-le-Sec, né le 28 mars 1862 à Sommières-du-Clain, fils de Louis et de Louise Mignon ;

§ IV.

4. — Chanteloube (Jean), fils de Jean et de Jeanne Etenaud (3ème degré, § III.), baptisé le 27 décembre 1788 à Saint-Pierre-d'Exideuil, y mourut le 16 décembre 1838. Il était domestique de François Magnan, chef à la Bonnarderlière, lorsqu'il épousa, le 26 avril 1809, audit lieu, Marie-Anne Portejoie, baptisée le 8 juillet 1789 à Saint-Pierre-d'Exideuil et décédée le 13 octobre 1858 audit lieu, fille de Jean et de Marie-Jeanne Ardault. De leur union, naquirent :
  1. Pierre, qui suit ;
  2. autre Pierre, rapporté en § VI. ;
  3. Marie-Anne, née le 24 mai 1817 à Saint-Pierre-d'Exideuil et décédée le 2 janvier suivant audit lieu ;
  4. Marie, née le 25 juin 1820 à Saint-Pierre-d'Exideuil et décédée le 8 mai 1891 au même lieu, épousa, le 9 octobre 1844, à Saint-Macoux, Jean Boisson, domestique, fils de François et de Marie-Anne Renaud ;
5. — Chanteloube (Pierre), né le 10 mars 1810 à Saint-Pierre-d'Exideuil et décédé le 1er juillet 1893 au même lieu, épousa, le 15 janvier 1840, audit lieu, Marie Rocher, domestique, née le 27 mai 1814 à Blanzay et décédée le 16 juin 1846 au même lieu. De leur union, naquirent :
  1. Marie, née le 16 juin 1841 à Saint-Pierre-d'Exideuil ;
  2. Jean, qui suit ;
6. — Chanteloube (Jean), né le 5 juin 1843 à Saint-Pierre-d'Exideuil, épousa, le 18 avril 1877, audit lieu, Marie Élisabeth Gautron, née le 7 novembre 1855 à Linazay, dont il eut :
  1. Fernand, qui suit ;
  2. Jean-Baptiste, rapporté en § VI. ;
  3. Firmin, né le 19 mars 1888 à Saint-Pierre-d'Exideuil et mort le 6 novembre 1969 à Poitiers, épousa, le 8 février 1916, à Nantes, Julienne Émilienne Bontemps ;
7. — Chanteloube (Fernand), domestique, né le 10 août 1881 à Saint-Pierre-d'Exideuil, épousa, le 5 octobre 1907 audit lieu, Marie Colin, dont il eut :
  1. Jeanne Marie Albertine, née le 24 juin 1908 à la Bonnardelière de Saint-Pierre-d'Exideuil, avait épousé, le 9 février 1929, à Mairé-Lesvescault (Deux-Sèvres), Georges Grimault ;
  2. Fernand Jean Albert, né le 17 février 1910 à Saint-Pierre-d'Exideuil, avait épousé, le 26 janvier 1935, à Maité-Lesvescault, Madeleine Annette Adélaïde Georges ;
  3. Marc Paul, né le 2 mars 1911 à Saint-Pierre-d'Exideuil ;

§ VI.

7. — Chanteloube (Jean-Baptiste), fils puîné de Jean et de Marie Élisabeth Gautron (6ème degré, § IV.), né le 8 juin 1885 à Saint-Pierre-d'Exideuil, épousa, le 15 novembre 1909 au même lieu, Amanda Lacourlie, et en eut :
  1. Marcel Armand, né le 30 octobre 1910 à Saint-Pierre-d'Exideuil ;
  2. Alfred Pierre, né le 20 décembre 1912, au faubourg Saint-Clémentin à Civray, épousa, le 19 octobre 1935, à Saint-Pierre-d'Exideuil, Adrienne Hugault ;

§ VI.

5. — Chanteloube (Pierre), fils puîné de Jean et de Marie-Jeanne Portejoie (4ème degré, § III.), épousa, en premières noces, le 18 novembre 1840 à Savigné, Antoinette Thénaud, née le 13 juin 1812 audit lieu, fille d'Antoine et de Marie Didier. Son épouse décéda le 17 juillet 1862 à Saint-Pierre-d'Exideuil, et il se remaria, le 12 décembre 1870, à Blanzay, à Marie-Anne Viaud, née le 14 juillet 1825 à Champniers, veuve de François Chebassier et fille de Louis et de Louise Sèvre. Il décéda le 9 juin 1886, à Blanzay, ayant eut du premier lit, :

  1. Pierre, qui suit ;
  2. François, rapporté en § VII. ;
  3. Jacques, né le 17 février 1845 à Saint-Pierre-d'Exideuil et décédé le même jour audit lieu ;
  4. Louis, rapporté en § VIII. ;
6. — Chanteloube (Pierre), né le 4 septembre 1841 à Savigné et décédé le 1er novembre 1881 à Civray, avait épousé, le 22 avril 1868, en cette dernière ville, Sophie Isabelle Simonet, servante, née le 23 août 1838 à Savigné, fille de Pierre et Marie Prémonique Bonnin. De leur union, ils eurent :
  1. Léontine Louise Isabelle, née le 28 juillet 1869 à Civray ;
  2. un enfant, né sans vie le 22 mai 1871 à Civray ;
  3. Élisabeth Marie, née le 31 janvier 1874 à Civray et morte le 16 février 1962 au même lieu, avait épousé, le 28 septembre 1898 à Civray, Ulysse Demezil, domestique, né le 12 septembre 1871 à Linazay, fils de Baptiste et d'Anne Surrault ;

§ VII.

5. — Chanteloube (François), fils puîné de Pierre et d'Antoinette Thénaud (4ème degré, § V.), né le 23 mars 1843 à Savigné, épousa, le 26 mars 1868 à Civray, Marie Deschaume, née le 1er mai 1849 audit lieu, fille de Pierre et de Magdeleine Martin. De leur union, ils eurent :

  1. François Théophile, né le 5 novembre 1869 à Civray et décédé le 23 décembre 1940 à Civray, épousa, le 14 décembre 1905, au même lieu, Madeleine Valette ;
  2. Alfred, né le 4 juillet 1871 à Civray ;
  3. Marie-Constance, né le 18 novembre 1872 à Civray et décédée le 4 novembre 1873 audit lieu ;
  4. François Auguste, quincaillier, né le 12 mars 1876 à Civray, épousa, le 13 décembre 1899, à Civray, Augustine Raymond, née le 5 septembre 1880 à Civray, fille de Pierre Augustin et de Marie Coudreau ;
  5. Pauline Eugénie, née le 21 septembre 1877 à Civray et décédée le 12 juillet 1957 audit lieu, épousa, le 1er février 1899, au même lieu, Félix Bétin, messager, né le 3 décembre 1872 à Civray, fils de Pierre et de Madeleine Sène ;
  6. Justine, née le 9 janvier 1879 à Civray et décédée le 22 octobre 1959 audit lieu, mariée, le 17 août 1898, à Civray, à Alfred Léon Barnabé Martin, aubergiste, né le 11 juin 1870 au même lieu ;
  7. Camille Moïse, employé de banque, né le 18 juillet 1881 à Civray et décédé le 15 décembre 1961 à Paris-12e, avait épousé, le 12 juillet 1906, à Paris-11e, Eugénie Marquet. De leur union, ils eurent au moins a)  Gabriel, ingénieur, né vers 1908 ;
  8. Marie-Alice, née le 2 novembre 1882 à Civray et décédée le 16 avril 1889 audit lieu ;
  9. Marguerite Antoinette, née le 16 janvier 1884 à Civray et décédée le 16 avril 1943, mariée le 4 novembre 1903 à Civray, à Louis-Clément Fombelle, né le 13 janvier 1875 à Savigné et mort audit lieu le 21 juin 1940, fils de Louis-Clément et de Marie Rousseau ;
  10. Henri François, roulier, né le 25 janvier 1885 à Civray et décédé le 4 mai 1954 au même lieu, marié le 14 janvier 1909 à Saint-Gaudent, Marie-Louise Rogeon. de leur union, ils eurent a) Gustave Henri, naquit le 23 décembre 1909 à Civray et épousa, le 28 février 1935, Simone Marguerite Marie Vattan ;
  11. Léopold Maximin, né le 6 avril 1886 à Civray et décédé le 13 juin 1963 à Tours, avait épousé, le 25 mai 1918, à Châtellerault, Isabelle Marie-Hélène Bouroumeau ;
  12. Françoise Germaine, née le 1er juillet 1888 à Civray et décédée le 21 septembre 1975 audit lieu, avait épousé, le 9 janvier 1913, à Civray, Paul Auguste Théodule Richard ;
  13. Joseph, né le 9 juillet 1889 à Civray, épousa, le 1er décembre 1923, à Paris-9e, Aline Gindrat, gouvernante, née le 3 septembre 1892 à la Chaux-de-Fonds (Suisse), fille de Louis et de Louise Emma Granjean-Perrenoud. En secondes noces, il se remaria, le 27 juillet 1929, à Paris-18e, à Sabine Gabrielle Louise Lambert, employée de bureau, née le 2 février 1906 à Sancey-le-Grand (Doubs), fille naturelle de Léa Lambert, surveillante des Hôpitaux de Paris ;

§ VIII.

5. — Chanteloube (François), fils puîné de Pierre et d'Antoinette Thénaud (4ème degré, § V.),né le 8 janvier 1852 à Saint-Pierre-d'Exideuil, épousa, le 20 octobre 1879, à Blanzay, Marie Chanteloube, sa parente, fille de Jean et de Marie Bardon. De leur union, ils eurent :
  1. Louis Théophile, maçon, né le 28 novembre 1880 à Blanzay et décédé le 21 août 1961 à Saint-Pierre-d'Exideuil, fut marié, le 15 mai 1905 à Blanzay, à Éloïse Geneviève Baillot, née le 14 décembre 1885 à Saint-Pierre-d'Exideuil, fille de Jean et de Geneviève Boutin. De leur union, ils eurent a) Marcel Jean, né le 19 décembre 1912 à Marigné de Saint-Pierre-d'Exideuil ;
  2. Marie-Louise Alexandrine, née le 18 septembre 1882 à Blanzay et décédée le 14 mars 1956 à Montesson (Yvelines), avait épousé, le 1er février 1908 à Croissy-Beaubourg (Seine-et-Marne), Gabriel Corbeland ;
  3. Augustine, née le 22 janvier 1885 à Blanzay, épousa, le 31 janvier 1931, à Saint-Pierre-d'Exideuil, Augustin Cartier. Elle avait eu comme enfant naturel a) Alphonse, né le 22 décembre 1912 à Blanzay et décédé le 26 avril 1971 à Edon, épousa, le 19 février 1938, à Savigné, Marcelle Boireau ;
  4. Denis Edgard, employé municipal, né le 23 mai 1888 à Blanzay et décédé le 15 janvier 1964 à Poitiers, avait épousé, le 16 juin 1917, à Varennes, Anna Renée Marcelle Barbot ;
  5. Adolphe Maximin, né le 20 juillet 1891 à Blanzay ;

§ IX. branche de Romagne (sans jonction)

1. — Chanteloube (Pierre), inhumé le 6 septembre 1686 à Romagne, fut l'époux en premières noces de Jeanne Pérochonpuis épousa Marie Texier. De ses unions, il eut :
  1. Magdeleine, du premier lit, veuve de Jean de Rabois, épousa, le 1er juillet 1680, à Sommières-du-Clain, Louis Ballanger, fils de Jean et de Jeanne Audé ;
  2. Marguerite, baptisée le 6 juillet 1657 à Romagne ;
  3. Andrée, baptisée en mars 1659 à Romagne ;
  4. Marie, du second lit, née vers 1661 et inhumée le 15 octobre 1747 à Sommières-du-Clain, épousa le 25 octobre 1690, audit lieu, François Brun, fils de François et d'Antoinette Pissard ;
  5. N., baptisé le 4 mars 1669 à Romagne ;
  6. Antoine, qui suit ;
  7. Jeanne, inhumée le 16 janvier 1755 à Sommières-du-Clain, épousa le 2 mars 1699, en ce lieu, Michel Piochon, inhumé le 30 avril 1757 à Sommières-du-Clain, fils de Jean, journalier, et de Catherine Delavaux ;
2. — Chanteloube (Antoine), né vers 1671 et inhumé le 20 octobre 1741 à Romagne, épousa, par contrat du 8 juin 1692 à Sommières-du-Clain, devant Agier (source ge86), Marie Migeon, née vers 1678 à inhumée le 30 avril 1728 à Romagne, fille de René, maître cordonnier, et de Marguerite Vallée, en présence de Louis Ballanger et de François Brun, ses beaux-frères. Veuf, il épousa, le 18 octobre 1728, à Romagne, Marguerite Chinier. De son premier lit, il eut :
  1. Marie, baptisée le 29 décembre 1695 à Romagne et inhumée le 7 mars 1698 audit lieu ;
  2. Pierre, baptisé le 3 juillet 1698 à Romagne ;
  3. Antoine, baptisé le 3 juillet 1698 à Romagne et inhumé le 13 avril 1738 audit lieu, épousa Marie Mestrot, dont il eut a) Antoine, baptisé le 4 mars 1723 à Romagne ; b) Jean, baptisé le 10 novembre 1726 à Romagne ; c) Pierre, baptisé le 8 mai 1733 à Romagne ;
  4. Jean, baptisé le 5 juillet 1700 à Romagne et inhumé le 9 février 1722 à Romagne ;
  5. François, baptisé le 6 août 1703 à Romagne ;
  6. Jean, baptisé le 17 avril 1706 à Romagne ;
  7. François, baptisé le 14 août 1707 à Romagne, probablement celui qui suit ;
3. — Chanteloube (François), inhumé le 17 mai 1763 à Sommières-du-Clain, épousa, par contrat du 11 janvier 1735, à Champagné-Saint-Hilaire, Catherine Pouvraud, dont il eut :
  1. Jean, baptisé le 8 juillet 1736 à Romagne ;
  2. Pierre, baptisé le 11 octobre 1738 à Romagne ;
  3. François, baptisé le 15 février 1742 à Romagne ;
  4. Magdeleine, baptisée le 19 février 1750 à Romagne ;
  5. Jeanne, baptisée le 8 juillet 1752 à Romagne et décédée le 20 février 1831 à Romagne, avait épousé, Côme Bourdier, né vers 1757.




Sources :
  • remerciement au groupe ge86 pour quelques détails filiatifs ;

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire