mardi 31 décembre 2013

BOISLEDIEU

Famille qui apparaît à la fin du XVIIe siècle dans la région de Civray. Le patronyme a subi des déformations orthographiques au fil des années, passant de Boisdieu, Boisledieu, à Boildieu et Boilledieu. Si je n'ai aucune idée de l'origine de cette branche, j'ai trouvé deux familles portant ce patronyme (Boiledieu, Boyledieu), dans la première moitié du XVIIe siècle en la paroisse Notre-Dame de Niort.



§ Ier.

1. — BOISLEDIEU (Jacques), dit Viet, notaire de la Châtellenie de Boisseguin (Lizant), fut inhumé le 3 mars 1693 dans le cimetière de Saint-Gaudent. Il avait été l'époux de Marie Blanchard, qui se remaria, le 23 septembre 1697, audit lieu, à Jacques Dumas, veuf de la paroisse de Savigné (très certainement veuf d'Anne Jarc, voir ci-dessous). De leur union, ils ils eurent :
  1. Raymond, qui suit ;
2. — BOISLEDIEU (Raymond), fut baptisé le 18 janvier 1680 à Lizant, et habitait au bourg de cette paroisse, lorsqu'il arrenta, de Julien Giraudon, une pièce de terre labourable au Magnou, en date du 19 septembre 1703, devant Bouhier, notaire à Boisseguin, puis, marchand à l'Érable de Savigné, il achetait une pièce de terre au Magnou, à Mathurine Alligant, veuve Boutin, par contrat du 3 octobre 1704 devant le même notaire. Il fut archer de la maréchaussée générale du Poitou, et demeurait au Magnou, même paroisse, alors qu'il affermait des terres à François Giraudon et Jean Giraudon, par contrat du 19 décembre 1710, reçu par Bouhier.  Il était mort avant le 20 octobre 1727, date du mariage de sa fille Françoise. Il fut l'époux de Françoise Dumas, née vers 1673 et inhumée le 19 avril 1733 à Savigné, fille de Jacques (son beau-père) et d'Anne Jarc. De leur union, naquirent :
  1. Louis, inhumé le 16 mai 1792 à Saint-Romain, à l'âge, dit le curé, de 100 ans. Il avait épousé Françoise Bourdier, née vers 1710 et inhumée le 24 février 1780 à Saint-Romain ;
  2. Françoise, née vers 1701 et inhumée le 9 octobre 1769 à Civray, avait épousé, le 20 octobre 1727, à Savigné, Jacques Députier, fils des feux Jacques et Marie Creuzelier ;
  3. Marie, née vers 1704 et inhumée le 21 mars 1754 à Champniers, avait épousé 1°) le 21 octobre 1732, à Savigné, Jean Caquet, fils de Jean et de Marie Gervais (mes ancêtres), puis, veuve, 2°) me 16 juin 1749, à Champniers, François Lucquiaud, veuf de Magdeleine Moreau ;
  4. Pierre, qui suit ;
  5. Marie-Anne, baptisée le 16 février 1710 à Savigné, épousa, le 18 juillet 1735, à Lizant, Jean Renon, en présence de ses frères Louis et Pierre Boisledieu ;
3. — BOISLEDIEU (Pierre), baptisé le 13 octobre 1706 à Savigné et inhumé le 16 janvier 1780 à Blanzay, avait épousé, 1°) le 6 février 1730, à Blanzay, Jeanne Hilairet, puis, veuf 2°) le 10 juillet 1771, à Savigné, Michelle Poinfoux. Du premier lit, il eut :
  1. François, qui suit ;
  2. Louis, baptisé le 23 septembre 1733 à Blanzay ;
  3. Jeanne, baptisée le 5 janvier 1736 à Blanzay et inhumée le 25 octobre 1780 au même lieu, épousa, le 24 novembre 1760, audit lieu, Olivier Debenest ;
  4. Marie, baptisée le 13 février 1739 à Blanzay et décédée le 6 février 1820 audit lieu, y avait épousé 1°) le 1er décembre 1759, Pierre Pelisson, puis, 2°) le 28 septembre 1763, François Pautrot, veuf de Jeanne Lavantage ;
  5. Françoise, baptisée le 1er juillet 1742 à Blanzay et décédée le 17 janvier 1813 au même lieu, y avait épousé, le 21 novembre 1768, Jean Billaud ;
4. — BOISLEDIEU (François), baptisé le 23 avril 1731 à Blanzay, épousa 1°) le 19 juin 1765, à Blanzay, Marie Barré, puis 2°) le 24 janvier 1774, audit lieu, Marie Agier, veuve de Jean Barrault. Du premier lit, il eut :
  1. Jean, qui suit ;
  2. Louis, rapporté en § II. ;
  3. Jacques, baptisé le 25 février 1770 à Blanzay ;
  4. Marie, baptisée le 21 octobre 1771 à Blanzay, épousa, le 10 germinal de l'an VII, à Couhé, Jacques Patrault, veuf de Françoise Roux ;
5. — BOISLEDIEU (Jean), domestique, fut baptisé le 15 octobre 1766 à Blanzay. Il épousa, le 13 prairial de l'an IV, à Payré, Marie Bourloton, fille de Louis et de Marie Toulat, originaire de Rom (Deux-Sèvres). De leur union, ils eurent :
  1. Jeanne, née le 21 floréal de l'an V à Payré ;
  2. Jean, qui suit ;
6. — BOILDIEU (Jean), domestique, né le 1er messidor de l'an X à Payré et décédé le 1er mai 1838 audit lieu, avait épousé, le 3 novembre 1824, à Celle-Lévescault, Jeanne Gendre, fille de Jacques et de Jeanne Prioux, dont il eut :
  1. Jean, qui suit ;
  2. Marie, née le 14 mai 1830 à Payré ;
  3. Madeleine, née le 16 août 1833 à Ceaux-en-Couhé ;
  4. Louise, née le 17 septembre 1836 à Ceaux-en-Couhé, épousa, le 31 janvier 1853, à Celle-Lévescault, Louis Brunet, journalier, fils de François et de Louise Audé ;
7. — BOILDIEU (Jean)né le 10 janvier 1827 à Payré, était maçon à Celle-Lévescault lorsqu'il épousa, le 3 février 1852, à Iteuil, Marie-Anne Perquias, fille de Pierre et de Françoise Texier. De leur union, ils eurent :
  1. Jean, cultivateur, né le 14 mai 1853 à Payré, épousa, le 8 février 1882, à Ceaux-en-Couhé, Suzanne Louise Saint-Martin, née le 20 août 1863 à Azay-le-Brûlé (Deux-Sèvres), fille de Louis, propriétaire, et de Louise Vandier ;
  2. Honoré Jean, cultivateur, né le 24 juin 1857 à Payré, épousa, le 18 mars 1879, au même lieu, Marie Proust, lingère, fille de feu Jean et de Magdeleine Bourdin ;

§ II.

5. — BOISLEDIEU (Louis), fils de François et de Marie Barré (4e degré, § Ier.), manoeuvrier, fut baptisé le 20 février 1768 à Blanzay et mourut le 13 décembre 1840 à Anché. Il avait épousé 1°) le 21 septembre 1790, à Vivonne, Jeanne Durepaire, puis, veuf 2°) le 20 prairial de l'an VII, à Anché, Florence Magdeleine Cadin. De ses unions, il eut :
  1. Louise, du premier lit, née le 10 janvier 1793 à Anché, épousa, le 27 janvier 1813, à Vivonne, Louis Brunet, laboureur à gages, fils de Charles et de Marie Brunet ;
  2. Marie, née le 1er nivôse de l'an IV à Anché ;
  3. Marie-Anne, née le 7 thermidor de l'an VI à Anché, épousa, le 16 janvier 1816, à Vivonne, Pierre Boutaud, laboureur, fils de Pierre et de Marie Pavaillon ;
  4. Louis, du second lit, qui suit ;
  5. Joseph, né le 5 vendémiaire de l'an XII à Anché, épousa, le 9 janvier 1838, à Champagné-Saint-Hilaire, Magdeleine Pichereau ;
  6. Magdeleine, née le 21 septembre 1806 à Anché et décédée le 2 janvier 1883 à Payré, avait épousé, le 16 janvier 1845, audit lieu, Louis Souchet, fils de Pierre et de Louise Marzan ;
  7. André, né le 26 mai 1809 à Anché ;
6. — BOISLEDIEU (Louis), né le 21 vendémiaire de l'an IX à Anché et décédé le 14 juin 1856 au même lieu, avait épousé, le 15 décembre 1829, à Romagne, Magdeleine Bernard, native de Rom. De leur union, ils eurent :
  1. Louis, domestique, naquit le 18 octobre 1830 à Anché et mourut le 25 novembre 1910 à Colombiers. Il avait épousé, le 8 octobre 1861, à Jazeneuil, Anne Clémence Dadillon, domestique, dont il eut : a) Louis, armurier, né le 4 juillet 1862 à Jazeneuil, épousa, le 19 novembre 1892, à Colombiers, Marcelline Rochon, fille de Placide et de Magdeleine Courtois ; b) Auguste, né le 9 janvier 1867 à Chasseneuil-du-Poitou, était voyageur de commerce à Angoulême lorsqu'il y épousa, le 10 octobre 1891, Fleurie Gagnaire, née le 5 mai 1862 à Chaunay, fille de Jean, et de Sophie Machet ; c) Alfred Alexis, né le 6 août 1872 à Colombiers ;
  2. Magdeleine, née le 2 août 1832 à Anché et décédée le 12 mai 1871 au même lieu, avait donné naissance, hors mariage, à : a) Marie-Magdeleine, née le 15 septembre 1851 à Payré, épousa, le 22 octobre 1872, à Anché, Gabriel Thebault, maréchal, fils de Jacques et de Marguerite Clavière ;
  3. Pierre, qui suit ;
  4. André, garçon meunier, né le 15 juillet 1844 à Anché, épousa, le 18 octobre 1869, à Couhé, Françoise Seigneurin, servante ;
7. — BOILLEDIEU (Pierre), né le 28 avril 1842 à Anché, y avait épousé, le 1er février 1869, Marie Menneteau, fille de Pierre et de Modeste Huguenot, dont il eut :
  1. Marie-Françoise, née le 16 août 1869 à Anché et décédée le 29 mai 1871 au même lieu ;
  2. Pierre, né le 27 novembre 1870 à Anché et décédé le 28 mai 1871 audit lieu ;
  3. Marie-Louise, née le 23 mai 1872 à Anché, épousa, le 8 juillet 1895, audit lieu, Jacques Migot, cultivateur, fils de Jacques et de Marie Bibault ;
  4. Pierre, cultivateur, né le 23 janvier 1875 à Anché, épousa, le 25 juin 1900, à Vivonne, Marie Pautrot, fille de Jean et de Marguerite Huguenot, dont il eut : a) Marie-Louise, née le 3 juin 1906 à Anché et décédée le même jour au même lieu ;
  5. Louis, qui suit ;
8. — BOILLEDIEU (Louis), né le 21 août 1879 à Anché et décédé le 28 janvier 1964 à Champagné-Saint-Hilaire, avait épousé 1°) le 29 juin 1904, à Vaux, Marie Audebert, fille de Joseph et de Louise Brothier, puis, 2°) le 27 avril 1940, à Champagné-Saint-Hilaire, Denise Dupeux. Du premier lit, il eut :
  1. Marie, née le 27 janvier 1900 à Vaux et décédée le 13 janvier 1992 à Chaunay, avait épousé, le 26 avril 1919, à Anché, Octave Gadioux ;
  2. Marcel, né le 11 mars 1905 à Anché, épousa 1°) le 15 juin 1928, à Sillars, Augustine Martin, puis 2°) le 19 août 1961, à Croutoy (Oise), Geneviève Madeleine Simone Pinault ;
  3. Germaine, née le 14 avril 1908 à Anché et décédée le 19 décembre 1969 à Ceaux-en-Couhé, avait épousé, le 25 mai 1935, à Champagné-Saint-Hilaire, Gustave Bosseboeuf ;
  4. André, né le 15 janvier 1910 à Anché et décédé le 11 octobre 1981 à Poitiers, avait épousé, le 26 janvier 1937, à Champagné-Saint-Hilaire, Anne Renée Girardin ;
  5. Berthe, née le 15 mars 1912 à Anché et décédée le 22 septembre 1985 à Poitiers, avait épousé, le 18 avril 1939, à Poitiers, Roger Delapierre ;



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire