mercredi 18 septembre 2013

CARTIER de la Chauvellerie

§ Ier. branche de la Chauvellerie
1. — CARTIER (Michel) était décédé le 28 mai 1628, date à laquelle sa fille Marie contracta mariage. Il eut de son épouse, Marie Petit, remariée en secondes noces à Pierre Maron, sieur de la Grange, les enfants suivants : 1) Marie, qui épousa, par contrat du 28 mai 1628 au bourg de Savigné, devant Jobert et Guyot, notaires à Civray, Antoine Mestrot, fils des feux François et Jeanne Blanchard, du village du Chaffault. Elle renonça, par avenant du 2 décembre 1629, à sa part dans la succession de feu son père et de sa mère, au profit de sa soeur et de son frère. 2) Michelle, citée dans l'avenant du 2 décembre 1629. 3) Jean, sergent royal, cité dans l'avenant du 2 décembre 1629, qui pourrait être, selon moi, celui qui suit.
2. — CARTIER (Jean), sieur de Lavault, épousa Marie Maron (v. MARON), dont il eut : 1) Pierre, qui suit. 2) Jacques, rapporté en § II. 3) Jeanne, née le 29 mars 1640 à Savigné. 4) Jean, né le 15 septembre 1642 à Savigné.
3. — CARTIER (Pierre), sieur de la Chaume, fut parrain le 16 juillet 1659 à Charroux. Il épousa Marie Micheau. Le 28 mai 1692 eut lieu le partage de ces biens en présence de ses enfants, qui étaient : 1) Louis, sieur de la Chaume, qui rendit un aveu le 6 juillet 1716. Il avait épousé Françoise Pressac, d'où a) Jeanne, née vers 1661 et inhumée le 22 janvier 1732 à Civray, mariée le 11 novembre 1680 au même lieu, à Jean Maignen, sieur des Salmondières, baptisé le 15 juin 1654 à Civray et inhumé le 25 mai 1721 audit lieu, fils de Jean et d'Anne de Raffoux. A son décès, il était doyen des avocats de Civray ; b)  Françoise, épouse de Louis Imbert, procureur au siège royal de Civray, né vers 1648 et inhumé le 20 juillet 1710 à Civray, fils de François et de Magdeleine Sansault. 2) Pierre, qui suit. 3) Catherine, mariée à Charles Chein, sieur des Colombiers, conseiller du roi et commissaire aux revenus et logements des gens de guerre à Charroux, décédée le 4 avril 1723 (v. CHEIN). 5) Françoise, mariée à André Pressac, sieur de Roissat, avocat, décédée le 7 février 1726.
4. — CARTIER (Pierre), sieur de la Chauvellerie et de la Fénicardière, conseiller au siège royal de Civray de 1688 à 1692, fut inscrit d'office à l'Armorial de la généralité de Poitiers en 1700, et portait "d'azur à une fasce d'or accompagnée de trois losanges de même, 2 et 1". Il épousa, le 20 novembre 1678, à Civray, Marguerite Sapin, née vers 1664 et inhumée le 13 janvier 1694 audit lieu. Veuf, il entra dans les ordres et fut curé de Saint-Gaudent de 1706 jusqu'au 6 janvier 1731, date à laquelle il fut inhumé dans l'église de Savigné. De son union, étaient nés : 1) Marie-Anne, née le 25 août 1681 à Civray, mariée, le 7 mars 1707 à Saint-Clémentin (Civray), à son cousin Pierre Cartier (3ème degré, § II.). 2) Marie-Thérèse, née le 3 janvier 1684, mariée le 26 janvier 1711, à Saint-Gaudent, à François Fradin, sieur de la Renaudière, fils de Louis et de Gabrielle Pascaud (voir l'article FRADIN de Bellâbre). 3) Jeanne, baptisée le 28 avril 1686 à Civray. 4) Françoise, baptisée le 20 octobre 1688 à Civray. 5) René-Pierre, qui suit. 6) Pierre, sieur de la Fénicardière, marié, le 14 août 1720, à Marie Micheau, veuve de Jacques Micheau, sieur de la Velocière.
5. — CARTIER (René-Pierre), sieur de la Chauvellerie, naquit le 23 septembre 1690 et épousa, le 12 janvier 1712, à Genouillé, Jeanne Bouhier, baptisée le 8 janvier 1689 en cette paroisse et inhumée le 12 octobre 1714 au même lieu, fille de François, sieur de la Chancellerie, et de Catherine Dupont. De leur union, naquirent : 1) Catherine, née le 13 septembre 1713 à Genouillé. 2) Pierre, baptisé le 8 septembre 1714 à Genouillé.
Veuf, il épousa, en secondes noces, le 27 janvier 1717, à Champniers, Catherine Radégonde Bonnin, fille de Jacques, sieur du Colombier, et de Catherine Daniau. Il était décédé avant 1754, ayant eu : 3) Catherine Radégonde, du second lit, baptisée le 6 mars 1718 à Saint-Gaudent. 4) François, baptisé le 10 avril 1719 à Champniers. 5) Jean, baptisé le 25 octobre 1720 à Champniers. 6) Louis Pierre, baptisé le 30 octobre 1722 à Usson-du-Poitou. 7) Marie, baptisée le 18 mai 1724 à Usson-du-Poitou. 8) Louise Rose, baptisée le 21 juillet 1726 à Usson-du-Poitou. 9) Marie, baptisée le 10 avril 1728 à Usson-du-Poitou, mariée le 8 mai 1754 à Poitiers à Jean Fougère. 10) Thérèse, née vers 1729 et inhumée le 29 mai 1754 à Usson-du-Poitou. 11) Pierre Antoine, baptisé le 23 mars 1731 à Champniers. 12) Marguerite, baptisée le 28 janvier 1733 à Champniers. 13) Jean, baptisé le 30 janvier 1736 à Champniers. 14) Louis François, baptisé le 29 avril 739 à Usson-du-Poitou. 15) autre Thérèse, baptisée le 18 février 1742 à Mauprévoir, fut mariée, le 7 février 1782 à Savigné, à René Imbert, chirurgien, veuf de Françoise Cartier (3ème degré, § II.).
§ II. branche de la Baronnière
3. — CARTIER (Jacques), sieur de la Baronnière, fils puîné de Jean et de Marie Maron (1er degré, § Ier.), était décédé avant 1704, laissant de son mariage avec Françoise Gallichet, née vers 1642 et inhumée le 27 janvier 1706 à Savigné : 1) Jacques, sieur des Âges, né vers 1672 et inhumé le 9 février 1720, épousa, le 4 juillet 1700, à Savigné, Julienne Imbert, fille de Jacques, sieur de la Bertandrie, et de Perrine Michelet (voir l'article IMBERT). De leur union, naquirent a) Françoise, née le 3 septembre 1704 à Savigné. b) Louis, baptisé le 24 avril 1707 à Savigné. c)  Guy, baptisé le 9 juin 1714 à Savigné. 2) Pierre,  qui suit.
4. — CARTIER (Pierre), sieur de la Baronnière, avocat au siège royal de Civray, naquit en 1675 et fut inhumé le 16 janvier 1746 à Savigné. Il avait épousé, le 7 mars 1707, sa cousine Marie-Anne Cartier, fille de Pierre, sieur de la Chauvellerie, et de Marguerite Sapin, dont il eut : 1) Françoise, baptisée le 21 janvier 1708 à Savigné, y fut inhumée le 22 juillet 1781, ayant été mariée d'abord 1°) le 16 février 1743 à Savigné à Charles Imbert, fils de Pierre et de Marie-Anne Tahourdin, puis 2°) le 16 janvier 1757, audit lieu, à René Imbert, chirurgien, fils de Guy et de Magdeleine Colasson (v. IMBERT). 2) Marie-Thérèse, baptisée le 22 décembre 1709 à Savigné. 3) Pierre, baptisé le 20 octobre 1710 à Savigné. 4) François, baptisé le 10 octobre 1711 à Savigné. 5) Françoise, baptisée le 19 mai 1713 à Savigné. 6) Louis, baptisé le 28 juin 1714 à Savigné. 7) Jeanne, baptisée le 15 octobre 1716 à Savigné.
Sources : Dictionnaire historique et généalogique du Poitou, Beauchet-Filleau, tome 2, p. 131.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire