dimanche 15 septembre 2013

BELHOIR de la Payre (de)

Ancienne famille du Poitou, dont le nom est parfois orthographié Belloir.



§ Ier. branche aînée

1. — BELHOIR (Jacques de)procureur au Présidial de Poitiers, rendit aveu à la Tour de Maubergeon en 1697 pour sa maison noble de la Payre et le fief de Chassigny, tenu à hommage lige, en la paroisse de Chasseneuil. Marié vers 1640, il eut pour enfants :
  1. Jacques, qui suit ;
  2. Dominique, chanoine du Chapitre Notre-Dame-la-Grande, parrain, le 8 juillet 1677, de son neveu René de Belhoir ;
  3. René, recteur de l'Université de Poitiers, parrain, le 15 mars 1704, de sa nièce Henriette-Geneviève de Belhoir ;
2. — BELHOIR (Jacques de), écuyer, seigneur de la Payre et de Chassigny, procureur au Présidial de Poitiers, rendit à la Tour de Maubergeon le même aveu que son père et pour les mêmes terres en 1701. Il décéda le 31 mars de cette même année et fut inhumé le lendemain dans l'église Saint-Paul de Poitiers. Il portait "d'azur semé d'étoiles d'argent à un chef d'or chargé d'une croix pattée de gueules, accostée de 2 mouchetures d'ahermines de sable". Il avait épousé : 1°) le 3 février 1661 à Saint-Hilaire-de-la-Celle de Poitiers, Jeanne Mesnard, décédée le 9 août 1691 ; puis 2°) le 18 mars 1692 à Saint-Paul de Poitiers, Claude-Marie Sicard, dont il n'eut pas de postérité. Ses enfants furent :
  1. Joseph, né le 10 mai 1663 à Saint-Paul de Poitiers ;
  2. Dominique, né le 5 août 1664 à Saint-Paul de Poitiers ;
  3. Radégonde, née le 6 septembre 1665 à Saint-Paul de Poitiers, mariée, le 9 mai 1689 à Saint-Paul de Poitiers, à Adrien Chenier, sieur de Cherpreau, conseiller au Présidial ;
  4. Jacques-Hilaire, qui suit ;
  5. Marie, née le 28 juillet 1667 à Saint-Paul de Poitiers ;
  6. Augustin, né le 5 septembre 1668 à Saint-Paul de Poitiers ;
  7. Jean-Georges, né le 23 avril 1671 à Saint-Paul de Poitiers ;
  8. Louise, née le 4 juillet 1672 à Saint-Paul de Poitiers ;
  9. René, né le 8 juillet 1677 à Saint-Paul de Poitiers ;
  10. Henri-Ignace, rapporté en § II ;
3. — BELHOIR (Jacques-Hilaire de)écuyer, seigneur de la Fond, né le 14 août 1666, marié le 9 janvier 1702 à Jacquette Aurereau, fille de Mathieu, avocat au Présidial, et de Charlotte Maxias, dont il eut :
  1. Jacques-Pierre, qui suit ;
  2. Henriette-Geneviève, née le 15 mars 1704 à Saint-Michel de Poitiers ;
4. — BELHOIR (Jacques-Pierre de), écuyer, seigneur de la Fond, bourgeois de l'Hôtel de Ville de Poitiers, né le 29 novembre 1702 à Saint-Paul de Poitiers et décédé le 9 septembre 1754, marié, le 6 juin 1730, à Marguerite-Rose Ragot, fille de Florent-François, avocat au Présidial, et de Marie de Veillechèze, en eut :
  1. Marie-Jacquette-Rose, née le 2 avril 1731 à Saint-Didier de Poitiersreligieuse de l'Union-Chrétienne, décédée le 3 février 1790 ;
  2. Henri, né le 18 février 1732, curé de Saint-Didier de Poitiers le 18 mai 1773, assista en cette qualité à l'assemblée du clergé réuni à Poitiers en 1789, et est décédé le 16 avril 1793, vicaire de la cathédrale ;
  3. Marie-Jeanne, née le 28 avril 1733 à Saint-Didier de Poitiers ;
  4. Pierre-Joseph, né le 21 mars 1733 à Saint-Didier de Poitiers, garde du corps du Roi, compagnie de Noailles, et décédé le 7 décembre 1788 ;
  5. Marie-Thérèse, née le 18 avril 1736 à Saint-Didier de Poitiers et décédée le 30 août 1803 ;
  6. Marie-Anne-Renée, née le 26 juillet 1737  à Saint-Didier de Poitiers ;
  7. Pierre-Henri, né le 8 janvier 1739 à Saint-Didier de Poitiers et mort le 26 décembre 1746 ;
  8. Thérèse-Angélique, née le 28 janvier 1741 à Saint-Didier de Poitiers, morte le 13 janvier 1747 ;
  9. Jean-Polvcarpe, qui suit ;
  10. François-Landry, né le 27 avril 1745 à Saint-Didier de Poitiers et mort le 30 août 1751 ;
  11. Henri-Aimé, né le 5 mars 1747 à Saint-Didier de Poitiers ;
5. — BELHOIR (Jean-Polycarpe de), écuyer, sieur de la Fond, garde du corps du Roi, compagnie de Noailles, naquit le 22 mars 1742 à Saint-Didier de Poitiers et décéda le 27 mai 1781. Il avait épousé, le 20 janvier 1767, Jeanne de Belhoir, sa cousine, fille de Jacques, écuyer, seigneur de la Payre, et de Marie Masson (4ème degré, § II.) et en eut :
  1. Jacques-René, qui suit ;
  2. Marie-Julie, née le 30 septembre 1771 à Saint-Didier de Poitiers ;
  3. Louis-Alexandre, né le 2 juin 1773 à Saint-Didier de Poitiers ;
  4. Grégoire, né le 2 mai 1774 à Saint-Didier de Poitiers ;
  5. Clothilde, née le 11 avril 1779 à Saint-Didier de Poitiers et décédée le 12 novembre 1780, à Mignaloux ;
6. — BELHOIR (Jacques-René de)né le 1 juin 1769 à Saint-Didier de Poitiers, épousa, le 30 nivôse de l'an VII (19 janvier 1799), à Montmorillon, Louise Butault. Lors du mariage de sa fille, on ignorait le lieu de son décès et celui de son dernier domicile, sur la foi d'un serment prêté par sa femme en date du 23 juillet 1835
  1. Jeanne Louise, née le 21 floréal de l'an VIII (11 mai 1800) à Montmorillon et décédée le 3 octobre 1874 audit lieu, épousa, le 1er janvier 1842, au même lieu, Jean Jacques Amédée Cavaignac, né le 17 janvier 1798 à Bordeaux et mort le 20 janvier 1871 à Montmorillon, receveur particulier des finances à Saint-Gaudens (Haute-Garonne), veuf en premières noces de Marie-Louise Henriette de Bosc, fils du baron Jean-Baptiste, ancien sous-préfet et chevalier de la Légion d'Honneur, et de Marie-Monique Georgette Waré ;

§ II. branche de la Payre

3. — BELHOIR (Henri-Ignace de), écuyer, seigneur de la Payre, fils puîné de Jacques et de Jeanne Mesnard (2ème degré, § Ier.), avocat au Présidial et échevin de la maison de ville de Poitiers, rendit aveu en 1716 à la Tour de Maubergeon pour sa maison noble de la Payre et le fief de Chassigny. Il naquit le 5 octobre 1678 et décéda le 15 novembre 1737 à Chasseneuil-du-Poitou, ayant épousé : 1°) le 18 septembre 1701, Marie Chicard, fille de Sébastien, avocat au Présidial et de Louise Liet, puis 2°) le 23 mars 1734, Marie-Madeleine Garnier. Des ses unions, il eut :
  1. Jacques, du premier lit, qui suit ;
  2. Marie, née le 23 décembre 1708 à Saint-Paul de Poitiers et décédée le 22 août 1711 ;
  3. Marie-Radégonde, née le 16 décembre 1715 à Saint-Paul de Poitiers, fut religieuse à la Visitation  de Poitiers et mourut le 20 janvier 1736 ;
  4. René, du second lit, né le 11 février 1736 à Saint-Paul de Poitiers, curé de Saint-Étienne en 1774, assista en cette qualité à l'assemblée du clergé réuni à Poitiers en 1789. Vicaire de la cathédrale, il mourut le 21 mai 1805 ;
  5. Jeanne Charlotte Madeleine Henrie, née le 31 décembre 1737 à Saint-Savin de Poitiers ;
4. — BELHOIR (Jacques de), écuyer, seigneur de la Payre et de Villeguay, ancien garde du corps du Roi, capitaine d'Invalides, naquit le 27 février 1704 et décéda le 17 mai 1770, après avoir épousé le 30 juillet 1736, Marie-Anne Masson, fille d'Alexis, échevin de l'Hôtel de Ville, et de Jeanne Rocbier. Il rendit, le 1er juin 1740, aveu à la Tour de Maubergeon, pour son fief de Cloistres. En mai 1771, Marie-Anne Masson épousa, en secondes noces, Étienne de May de Fontafret, ancien officier, chevalier de Saint-Louis, et rendit un autre aveu le 11 février 1775. De leur union, ils eurent :
  1. Pierre, né le 17 juin 1738 à Saint-Paul de Poitiers ;
  2. Marie-Anne, née le 26 décembre 1739 à Saint-Paul de Poitiers et décédée le 1er mars 1742 ;
  3. Jeanne, née le 20 février 1741 à Saint-Paul de Poitiers, mariée à Jean-Polycarpe de Belhoir, son cousin (5ème degré, § Ier.) ;
  4. Pierre Toussaint, qui suit ;
  5. Jacques, né le 23 septembre 1744 à Chasseneuil ;
  6. Henri, rapporté en § III. ;
  7. Marie-Julie, née le 17 octobre 1747 à Chasseneuil ;
  8. Jean-Prudent, né le 28 décembre 1748 ;
  9. Claude-Louis, né le 29 juin 1750 ;
  10. Alexandre, rapporté en § IV. ;
5. — BELHOIR (Pierre-Toussaint de), écuyer, seigneur de la Payre, gendarme de la garde du Roi, naquit le 16 juillet 1743 à Chasseneuil et décéda le 12 août 1787. Il avait épousé, le 4 juin 1771 à Saint-Michel de Poitiers, Marie-Angélique Durand, fille de François-Vincent, procureur au Présidial, et de Thérèse-Victoire-Gabrielle Montois, dont il eut :
  1. Françoise-Victoire, née le 16 mars 1772 à Saint-Michel de Poitiers et décédée le 7 août 1772 à Avanton ;
  2. Thérèse Marguerite Sophie, née le 14 mai 1773 à Saint-Didier de Poitiers et morte le 11 août 1851 à Poitiers, épousa, le 18 brumaire de l'an V (8 novembre 1796), à Poitiers, Louis Gilbert, médecin à Neuville ;
  3. Victoire, née le 28 février 1775 à Saint-Didier de Poitiers, épousa, le 19 frimaire de l'an III (9 décembre 1794), à Poitiers, Joseph-Thomas Bouchet, dit le Riche ;
  4. Alexandre Augustin, né le 30 décembre 1779 à Saint-Didier de Poitiers et décédé le 26 décembre 1781 ;

§ III. autre branche de la Payre

5. — BELHOIR (Henri de), écuyer, seigneur de la Payre, fils puîné de Jacques et de Marie-Anne Masson (4ème degré, § II.), né le 17 novembre 1746, fut gendarme de la garde et mourut en 1774. Il avait épousé, le 27 août 1771, à Notre-Dame-de-la-Chandelière de Poitiers, Marie-Suzanne Lecomte, fille de François, conseiller du Roi, échevin de l'Hôtel-de-Ville de Poitiers, et de Suzanne-Marie Souchay. Sa veuve se remaria le 10 novembre 1778 à François-Louis Maisondieu, seigneur de la Séguinière. Henri de Belhoir eut pour enfant :
  1. François-Henri, qui suit ;
6. — BELHOIR (François-Henri de), écuyer, seigneur de la Payre, naquit vers 1772 et mourut le 25 décembre 1846. Il fut maire de Gizay et avait épousé : 1°) Anne-Suzanne Mauduit, décédée le 10 germinal de l'an XI à Gizay, fille de Pierre et d'Anne-Suzanne Babinet, puis, 2°) le 23 fructidor de l'an XII (10 septembre 1804), à Champigny-le-Sec, Marie-Irénée Ginot, fille de Pierre René Alexis, ancien procureur au siège Présidial de Poitiers, et de Jeanne-Charlotte Jacquanet ; 3°) le 18 août 1812, à Serres (Abzac, Charente), Catherine Prévost-Maisonnay, fille de Jean et de Françoise Corderoy-Dubreuil. Il avait eut :
  1. Adélaïde, du premier lit, née le 1er ventôse de l'an VI à Gizay, épousa le 23 mai 1815, à Mauprévoir, Louis-François Machet de la Martinière, né le 2 avril 1783 à Charroux, fils de Louis-David et de Françoise Corderoy ;
  2. Henri, né le 6 frimaire de l'an IX à Gizay et décédé au Breuil de Pressac en 1873, épousa, le 30 janvier 1826, à Pressac, Catherine Julie Labajaudrie, née le 4 pluviôse de l'an XIII à Bellac (Haute-Vienne), fille d'Alexis et de Françoise Eulalie Duverrier, dont il eut : a) Émeline, née le 12 mars 1827 à Pressac ; b) Jules, né me 23 mars 1829 à Pressac ; c) et sa jumelle Anaïs, née le 23 mars 1829 à Pressac, épousa, le 5 mai 1851, à Pressac, Constant Martin, propriétaire, né le 30 décembre 1823 à Saint-Germain (Charente), fils de Pierre et de Berthe Barrier ; d)  Gabrielle, mariée à Alfred Girard ;
  3. Marie-Ernestine, du troisième lit, née le 13 novembre 1813 à Saint-Secondin et décédée le 19 mai 1888 à Civray, épousa, le 17 septembre 1834, à Mauprévoir, Honoré-Armand Jozeau-Marigné ;
  4. Anastasie-Fanny, née le 25 décembre 1814 à Montedon, commune de Mauprévoir, mariée 1°) le 28 décembre 1831, à Charroux, à Louis Bourdier, puis, 2°) le 21 novembre 1836, à Payroux, à Charles-Martial Maxime de Vezeaux de Lavergne ;
  5. Louis-Charles, qui suit ;
7. — BELHOIR (Louis-Charles de), né en 1817 à Montedon, décéda le 28 mai 1875 à l'Érable de Savigné. Il avait épousé, le 7 février 1842, audit lieu, Marie-Anne Albert, fille de Joseph et d'Anne Imbert (voir l'article ALBERT). De leur union, naquirent :
  1. Marie-Louise Ernestine, née le 2 avril 1844, épousa, le 11 juin 1873, à Savigné, Jean-Baptiste Guillaud-Vallée, docteur en médecine à Civray ;
  2. Henri-Armand, né le 11 novembre 1845 à l'Érable de Savigné, mourut le 23 décembre 1915 en cette commune. Il fut maire de Savigné de 1900 à 1908, et conseiller d'arrondissement du canton de Civray ;


§ IV. autre branche de la Payre

5. — BELHOIR (Alexandre de), fils de Jacques et de Marie-Anne Masson (4ème degré, § II.), écuyer, seigneur de la Payre, lieutenant des chasses du Roi de la grande louveterie de France, naquit le 7 avril 1757 et mourut le 26 septembre 1832 à Dissay. Il avait épousé : 1°) le 18 avril 1780, Marie-Anne Victoire Hennet, fille de Charles-François, seigneur en partie de Vouneuil-sous-Biard, conseiller du Roi, et de Marie-Anne Morillon, qui décéda le 1er août 1782 ; 2°) le 30 septembre 1782, à Dissay, Constance-Jeanne Duffaux, fille de Jacques et de Jeanne Turquand. De son second lit, il eut :
  1. Jeanne-Constance, née le 15 octobre 1783 à Sainte-Opportune de Poitiers, mariée, le 15 mai 1804, à Léonard-Pierre Alexis Rogues de Chabannes, conseiller à la cour de Poitiers. Elle décéda le 28 septembre 1853 ;
  2. Victoire-Aglaé, née le 26 octobre 1792 à Dissay, mariée, le 7 janvier 1812, à François-Nicolas Galletier ; elle est décédée à Neuville le 13 mai 1835. Par décret du 7 juillet 1885, M. Marie-Louis Auguste Touchois fut autorisé à ajouter à son nom celui de Belhoir, en raison du mariage de son père avec Aglaé-Sidonie Galletier, fille des précédents ;




Sources :
  • Dictionnaire historique et généalogique du Poitou, Beauchet-Filleau, 2ème édition, tome 1, p. 418, 419 & 420 ;

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire