mercredi 17 juillet 2013

CHOLLET des Aages

Famille issue de Vaux et Champagné-Saint-Hilaire, dont des branches vinrent s'établir à Poitiers.




§ Ier.

1. — Chollet (Jacques), sieur des Aages, avocat au siège royal de Civray, était décédé avant 14 avril 1646, date à laquelle Anne Lebel, sa veuve, afferme le lieu et la maison noble des Âges, ainsi que les appartenances et dépendances, à Jean Goumin, procureur au siège royal de la même ville. De leur union, ils eurent :
  1. Jacques, qui suit ;
2. — Chollet (Jacques), sieur des Aages, avocat au siège royal de Civray, épousa Catherine Bonnin, qui était veuve en premières noces d'Étienne Admirault, procureur et notaire du marquisat de Couhé. De leur union, ils eurent au moins :
  1. Jacques, qui suit ;
3. — Chollet (Jacques), sieur des Aages et de la Tonnelle (Vaux), demeurait au dit lieu lorsqu'il épousa, par contrat du 8 août 1679, reçu par Surreau, notaire à Civray, Françoise Faure, fille de Jacques, avocat en Parlement, et Françoise Dupont, d'où :
  1. Françoise, qui épousa, le 24 novembre 1706, à Champagné-Saint-Hilaire, Olivier Couillebault, sieur de la Borderie, baptisé au temple de la Milière le 27 décembre 1682 et inhumé le 13 novembre 1756 à Charroux, fils de Pierre et d'Élisabeth Rochelle (infos de L. Lebeault). Louis Tahourdin, son oncle, signa à ce mariage ;
  2. Jacques, qui suit ;
  3. Louis, rapporté en § II.
  4. Jeanne, baptisée le 7 juin 1693 à Vaux, à l'âge de 12 jours ;
  5. Pierre, rapporté en § III. ;
  6. Marie, baptisée le 8 avril 1698 à Champniers et inhumée le 5 décembre 1712 à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers, en présence de Thérèse Delaunay, femme de Louis Chollet, sa belle-soeur, et d'Isaac Dupont, son cousin ;
4. — Chollet (Jacques), sieur des Aages, notaire et greffier de Champagné-Saint-Hilaire, épousa, par contrat du 23 février 1710, devant Aymé, notaire à Champagné-Saint-Hilaire, Françoise Ingrand, fille de Pierre et de Françoise Pondre. Veuf,  il épousa, le 21 mai 1715, à Champagné-Saint-Hilaire, Catherine Agier, née vers 1682 et inhumée le 21 octobre 1739 au même lieu, fille de Gaudent et de Jeanne Loiseau. Il eut :
    1. Anne, du premier lit, née le 19 septembre 1712 et baptisée le 21 dudit mois à Champagné-Saint-Hilaire, en présence d'Isaac Frère, sieur de Lespinoux, avocat en Parlement et juge sénéchal de Vivonne, et d'Anne Agier, parrain et marraine ;
    2. Catherine, née le 18 novembre 1713 et baptisée le lendemain à Champagné-Saint-Hilaire ;
    3. Jeanne, du second lit, née vers 1717, fut religieuse de l'ordre de Fontevraud et mourut le 24 mai 1807 au Grand Champ, à Champagné-Saint-Hilaire ;
    4. Jean, né le 10 février 1719 et baptisé le 12 dudit mois à Champagné-Saint-Hilaire ;
    5. Antoine, du second lit, qui suit ;
    5. — Chollet des Aages (Antoine), bourgeois, orfèvre, né vers 1723, mourut le 7 décembre 1783 en sa maison au Grand Champ de Champagné-Saint-Hilaire et fut inhumé le 9 dudit mois audit lieu. Il avait épousé, par contrat du 20 janvier 1747 devant Audinet, notaire à Champagné-Saint-Hilaire, Marthe Guéritault, fille de feu Jacques et de Marie Voix. De leur union, ils eurent :
    1. Marie-Thérèse, baptisée le 13 juillet 1749 à Saint-Jean-Baptiste de Châtellerault et décédée le 25 août 1831 en la dite ville, chez le sieur Delphin Gatien Pingault, médecin, son neveu, rue de la Promenade, épousa, le 7 juillet 1772, en la même paroisse, Augustin Faulcon de la Barron, marchand orfèvre, fils de feu Fulgent, bourgeois, et de Marie-Anne Radégonde Dauphin ;
    2. Jeanne, baptisée le 4 janvier 1751 à Saint-Jean-Baptiste de Châtellerault ;
    3. Antoine Pierre, baptisé le 20 octobre 1752 à Saint-Jean-Baptiste de Châtellerault ;
    4. Antoine Louis, qui suit ;
    5. André, baptisé le 9 novembre 1756 à Saint-Jean-Baptiste de Châtellerault et inhumé le 30 janvier 1761 au même lieu ;
    6. Jacques Denis, baptisé le 16 février 1761 à Saint-Jean-Baptiste de Châtellerault ;
    7. Rose, baptisée le 19 août 1762 à Saint-Jean-Baptiste de Châtellerault et décédée le 26 ventôse de l'an XI (17 mars 1803) à Champagné-Saint-Hilaire, épousa, par contrat du 29 mai 1785, puis par cérémonie, avec dispense de consanguinité au 3ème degré en ligne collatérale et égale le 12 juillet suivant audit lieu, François Pingault, bourgeois, fils de feu René, négociant et bourgeois, et de Françoise Voix ;
    8. Louis Julien, baptisé le 23 avril 1768 à Saint-Jean-Baptiste de Châtellerault et inhumé le 1er juillet 1769 à Thuré ;
    6. — Chollet des Aages (Antoine Louis), baptisé le 14 août 1755 à Saint-Jean-Baptiste de Châtellerault, était, en 1785, procureur et notaire à Champagné-Saint-Hilaire. Il mourut sans postérité le 28 août 1822 audit lieu.


    § II.

    4. — Chollet des Aages (Louis), fils puîné de Jacques et de Françoise Faure (2ème degré, § Ier.)baptisé le 21 mai 1690 à Vaux et inhumé le 18 novembre 1765 à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers, garçon orfèvre en 1710 puis orfèvre, joaillier et juge en chef de la juridiction consulaire de Poitiers, avait épousé, le 23 septembre 1710, à Notre-Dame-la-Petite, Marie-Thérèse Delaunay, fille de feu Jean, marchand orfèvre, et de Catherine Gaignard, d'où :
    1. Mathurin, baptisé le 17 juillet 1711 à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers ;
    2. Marie-Thérèse, baptisée le 25 juillet 1712 à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers, probablement inhumée le 20 mai 1713 à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers (indiqué à l'âge de 15 mois) ;
    3. Pierre Louis, baptisé le 29 juillet 1713 à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers ;
    4. Anne, baptisée le 24 septembre 1714 à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers, épousa, par contrat du 9 novembre 1750 devant Bourbeau et le même jour à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers, Claude Sallé, marchand de Saint-Martin de Châteauroux, veuf de feue Agathe Mallaud ;
    5. Jeanne, baptisée le 12 octobre 1715 à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers, épousa par contrat du 4 avril 1739 devant Bourbeau et le 14 dudit mois à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers, Jean Michel, marchand, fils de feu Jacques, marchand, et de feue Catherine Noland ;
    6. Louis, baptisé le 19 juin 1717 à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers ;
    7. Louis, baptisé le 18 avril 1718 à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers ;
    8. Marie-Thérèse, baptisée le 16 septembre 1719 à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers et décédée le 19 janvier 1811 au n°560, rue de Sainte-Marthe, à Poitiers, épousa, le 11 septembre 1742, à Notre-Dame-la-Petite, Jacques Garnault, procureur en la sénéchaussée et siège royal de Châtellerault, fils de Jean, procureur audit siège, et d'Élisabeth Berton ;
    9. Louise, baptisée le 24 septembre 1721 à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers et Louise, décédée le 12 ventôse de l'an XIII en la même ville ;
    10. Jean Joseph, qui suit ;
    11. Marie-Magdeleine, née vers 1724 et probablement celle qui fut inhumée à l'âge de 7 ans le 19 septembre 1731 à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers ;
    12. Martin, baptisé le 10 avril 1724 à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers ;
    13. Jean, baptisé le 14 octobre 1725 à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers, épousa, à Châteauroux, Marie Morin, née vers 1725, fille de Jean-Louis et d'Anne Communeau (source Charles Patureau de Mirand), d'où :
      1. Catherine, épousa, avec dispense du 3ème degré de consanguinité, le 15 novembre 1774, à Saint-Martin de Châteauroux, Claude Sallé, marchand de draps de soies, né vers 1737, fils de Jean, marchand cirier et l'un des échevins de la dite ville, et de Marie Rabier (source Charles Patureau de Mirand) ;
      2. Jean-André ;
    14. Marie-Catherine, baptisée le 29 octobre 1726 à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers ;
    15. René, baptisé le 17 mars 1728 à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers ;
    16. Victoire, baptisée le 21 mai 1729 à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers ;
    17. Rose, baptisée le 9 septembre 1730 à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers et décédée le 20 février 1806 à Poitiers ;
    18. Julie, baptisée le 28 octobre 1731 à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers et inhumée le 28 octobre 1756 audit lieu ;
    19. Rose, baptisée le 5 janvier 1733 à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers ;
    20. Marie, baptisée le 6 septembre 1734 à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers ;
    21. Marie-Anne, inhumée le 1er octobre 1745 à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers ;
    22. Monique, épousa, par contrat du 7 septembre 1760, devant Bourbeau, et le 15 dudit mois à Notre-Dame-la-Petite, François Cybard Bouin de Beaupré, procureur au présidial de Poitiers, fils de Jacques, également procureur audit siège, et de Suzanne Marguerite Voyer ;
    5. — Chollet (Jean-Joseph)procureur au tribunal du district de Poitiers et administrateur de l'hôpital centrale de la dite ville, né vers 1723 et inhumé le 9 mars 1791 à Saint-Cybard de Poitiers, épousa, le 9 avril 1749, à Saint-Savin de Poitiers, Marie-Jeanne Lecarlier, baptisée le 6 mai 1731 à Saint-Savin de Poitiers, fille de Guy François, procureur du roi en la maîtrise des eaux et forêts de la dite ville, et de Suzanne Brun. Sébastien Lecarlier, prêtre chanoine de l'église cathédrale de Poitiers et oncle de l'épouse, s'était opposé au mariage puis s'était désisté en date du 5 avril précédent le mariage. Guy François et Sébastien sont tous les deux fils de Jean, notaire et de Catherine Cothereau, descendants de Georges Janneau (voir l'article JANNEAU). En secondes noces, il avait épousé Marguerite Félicité Richard-Descouflet, née vers 1742 et inhumée le 21 mai 1782 à Saint-Cybard de Poitiers. Du second lit, il eut :
    1. Félicité Anne Philipine, baptisée le 27 février 1773 à Saint-Cybard de Poitiers, épousa, le 7 vendémiaire de l'an III (28 septembre 1794) à Poitiers, Jean-Thomas Braud, lieutenant de gendarmerie nationale, né vers 1775, fils de Louis, président du tribunal criminel de la Vienne, et de Julie Michel ;

    § III.

    4. — Chollet (Pierre), fils puîné de Jacques et de Françoise Faure (2ème degré, § Ier.), marchand orfèvre et greffier en chef des liquidations des fruits de la sénéchaussée de Poitiers, baptisé le 9 janvier 1696 à Champniers, épousa, avec dispense de consanguinité au 4ème degré, le 20 octobre 1721, à Saint-Didier de Poitiers, Marie-Françoise Dupont, fille d'Isaac, bourgeois de la maison commune et greffier de la cour consulaire de Poitiers, et de Suzanne David, d'où :

    1. Marie-Suzanne, baptisée le 11 septembre 1722 à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers et inhumée le 24 juillet 1724 audit lieu ;
    2. Charles, baptisé le 14 janvier 1722 à Saint-Didier de Poitiers, était prêtre chanoine de Notre-Dame au mariage de sa soeur Marie-Anne en 1768 ;
    3. Claude, baptisé le 6 août 1723 à Note-Dame-la-Petite de Poitiers et inhumé le lendemain au même lieu ;
    4. Marie-Thérèse, baptisée le 22 juin 1724 à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers ;
    5. Marie-Jeanne, baptisée le 15 juillet 1725 à Notre-Dame-la-Petite et inhumée le 13 novembre 1726 à Saint-Didier de la dite ville et probablement inhumée le 21 septembre 1725 à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers ;
    6. Pierre, baptisé le 1er septembre 1726 à Saint-Didier de Poitiers et inhumé le 18 juillet 1731 au même lieu ;
    7. Jean Isaac , baptisé le 21 février 1730 à Saint-Didier de Poitiers ;
    8. Pierre, baptisé le 12 avril 1733 à Saint-Didier de Poitiers ;
    9. Pierre, baptisé le 19 août 1734 à Saint-Didier de Poitiers ;
    10. Marie-Anne, épousa, le 5 juillet 1768 à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers,
    11. Marie-Anne, baptisée le 14 mars 1737 à Saint-Didier de Poitiers, épousa, en premières noces, le 5 juin 1768, à Saint-Benoît, Jean Faulcon, imprimeur du roi et ancien juge consul de la ville, l'un des bourgeois de la maison commune de Poitiers, veuf de Marie-Suzanne Barbier. Elle était veuve lorsqu'elle épousa, en secondes noces, le 23 juillet 1776, à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers, Claude René Gratigny de Lonchamp, ancien avocat du roi de la monnaie, fils de feu Jean Jacques Mathieu, ancien juge consul de la ville, et de feue Jeanne Marie Françoise Faulcon, de la paroisse de Saint-Porchaire ;

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire

    Enregistrer un commentaire