samedi 18 mai 2013

VENASSIER (de)

D'après Olivier Sébaux, dont je tiens à remercier pour ses précisions, les de Venassier était de souche limousine. En effet, « Jean de Venassier, sieur de la "Crose", fait requête au parlement de Bordeaux contre Pierre Morel, seigneur de Chabannes, conseiller du roi et président du présidial de Limoges, les terres de Chabanne-Guerchy, acquise en 1649 par ce dernier se trouvait sur Saint-Pierre-de-Fursac (Creuse), paroisse mitoyenne de Paulhac et de Saint-Étienne-de-Fursac, où les Venassier, seigneurs de Beauvais et de l'Âge-au-Seigneur trouvaient leur filiation ». Famille de Savigné, qui vint s'établir ensuite sur Poitiers au début du XVIIIe siècle.



Venassier (Simon de), écuyer, sieur de Beauvais, paroisse de Paulhac, épousa, d'après Le nobiliaire du diocèse et de la généralité de Limoges, tome 4 (page 247), établi par l'abbé Joseph Nadaud (1863-1882), Isabeau de Louche, dont :
  1. Pierre, enterré dans l'église de Bussière-Dunoise le 18 mai 1680 ;
Venassier (Jacques de), écuyer, sieur de Lage, paroisse du bourg de Salanhac, épousa, d'après le même ouvrage, Françoise de Vaucourbeix, dont :
  1. André, baptisé le 15 juin 1661 ;
Venassier (Jean de), sieur de la Croix, épousa, entre 1660 et 1680, d'après les éléments communiqués par Olivier Sébaux, Anne Guérin de Chabannes-Judaud, fille de Simon et d'Anne Guilhot. Il s'agit probablement soit le père, soit le même que celui qui suit.

§ Ier.

1. — Venassier (Jean de), avocat en parlement, fut l'époux d'Élisabeth Maron, fille de François, sieur de la Pierrière, et de Marie Guyot. C'est probablement lui qui fut reçu d'office dans le Grand Armorial d'Hozier en 1700, sous le titre de bourgeois de Civray, portant « de sable, à un sautoir composé d'argent et de gueules ». Il semble avoir été l'époux en secondes noces de Renée Dautefond, inhumée le 1er février 1708 à Savigné, inhumation en présence de Jean de Venassier, son époux, Marie Guyot, Françoise et Martial de Venassier. Qualifié de sieur de la Croix, il épousa, en dernières noces, le 5 août 1709, à Notre-Dame-la-Grande de Poitiers, Jeanne MondionDe ses unions, naquirent :
  1. Jean, né vers 1686 et inhumé le 16 avril 1732 à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers, fut procureur au présidial de Poitiers. Il épousa, le 28 septembre 1711 à Pranzay (Vienne), Marie-Anne Nau, fille du sieur de la Sauvagère. De leur union, naquirent a) Marie-Louise, baptisée le 5 septembre 1712 à Saint-Porchaire de Poitiers, qui épousa par contrat du 4 mai 1732 devant Darbez, notaire à Poitiers, et par cérémonie du 13 mai 1732 à  Notre-Dame-la-Petite de Poitiers, Jacques Deschamps, fils de Gabriel et de Marie Girard, procureur au présidial de Poitiers. Elle fut inhumée le 31 janvier 1768 à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers ; b) Marie-Thérèse, jumelle, baptisée le 18 août 1713 à Saint-Porchaire de Poitiers. Elle épousa, le 2 mai 1741, en la même paroisse, Jean-Baptiste Gadiou, sieur de la Trévaudrie, procureur au présidial de Poitiers et originaire de la paroisse de Saint-Junien de la Chapelle-Pouilloux, fils de Gabriel et de Marie Dousteron, en présence de sa mère Marie-Anne Nau. Elle fut inhumée le 1er janvier 1767, même paroisse ; c) Jean-Martial, jumeau, baptisé le 18 août 1713 à Saint-Porchaire de Poitiers, fut inhumé le 22 décembre 1714 en la même paroisse ; d) Jean, baptisé le 11 décembre 1714 à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers ; e) Anne, baptisée le 19 novembre 1715 à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers et inhumée sans alliance le 24 novembre 1762 à Saint-Hilaire-de-la-Celle de Poitiers ; f) Marie-Anne, baptisée le 6 juillet 1718, à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers ; g) Marguerite, baptisée le 18 novembre 1718, à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers, qui épousa par contrat du 21 avril 1739 devant Darbez et le 21 dudit mois, à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers, Amador Jean Venault. Veuve, elle épousa, le 17 mai 1747, en la même paroisse, Louis Pascal Girault, fils de Pierre et de Jeanne Baillon. Elle fut inhumée le 17 juillet 1792 à Verrières ; h) François, baptisé le 14 décembre 1723 à Notre-Dame-la-Petite de Poitiers, épousa, le 14 février 1757, à Saint-Hilaire-de-la-Celle de Poitiers, Louise-Radégonde Greffier, née vers 1715, veuve de Jean Chaban ;
  2. Martial, qui suit ;
  3. Françoise, qui épousa, le 19 septembre 1710, à Savigné, Henry Collin, sieur du Mérichard, de la paroisse de Rom (Deux-Sèvres) ;
  4. Jeanne, du second lit, née vers 1709, qui épousa, le 9 juin 1739, à Notre-Dame-la-Grande de Poitiers, Pierre Jarriau, procureur au présidial de Poitiers, fils de Pierre, notaire à Fenioux-en-Gâtine, et de Colombe Veillon. Elle fut inhumée le 25 novembre 1783 à Saint-Didier de Poitiers ;
2. — Venassier (Martial de), né vers 1697, procureur au présidial, qui épousa par contrat du 17 mars 1717 devant Duchastenier, notaire à Poitiers, Geneviève Carré, fille de Jean, bourgeois, et de Marguerite Joubert. Ils testèrent le 24 mai 1725, devant Charraudeau et Duchastenier. Martial de Venassier épousa, en secondes noces, par contrat du 29 juin 1733, devant Charraudeau, Élisabeth Nivard, fille de René, sieur de Courgé, et d'Anne Piot. Il fut inhumé le 13 février 1742 dans l'église de Saint-Michel de Poitiers. De son premier lit, naquit :
  1. Jean, du premier lit et évoqué dans son second contrat de mariage, qui suit ;
3. — Venassier (Jean de)fut baptisé le 15 mai 1718 à Saint-Michel de Poitiers, en présence de son oncle Jean, parrain. Il épousa le 28 novembre 1742, à Saint-Savin de Poitiers, Marie-Radégonde Bert, fille d'Étienne, bourgeois de la maison commune de la ville, et de Marie-Jeanne Joussant. Un certain Bert, son frère, fut échevin de Poitiers en 1774. Jean de Venassier mourut le 31 août 1767 et fut inhumé le lendemain dans le cimetière de la paroisse de la Résurrection, à Poitiers. De leur union, naquirent :
  1. Jérôme Jean Martial, qui suit ;
  2. Marie-Radégonde Adélaïde, baptisée le 20 juin 1750 à Saint-Michel de Poitiers, mourut le 20 mars 1773 et fut inhumée le lendemain à Saint-Cybard de Poitiers ;
4. — Venassier (Jérôme Jean Martial), naquit le 6 octobre 1743 et fut baptisé le lendemain à Saint-Michel de Poitiers et décéda le 31 janvier 1823 à Romagne. Il épousa, le 20 septembre 1774, à Saint-Hilaire-de-la-Celle, Marie-Victoire Dupont, née vers 1756 et décédée le 4 mai 1826 à Romagne, fille de François, écuyer, conseiller du roi et échevin de l'hôtel de ville de Poitiers, et de Marie-Radégonde Mallet. De leur union, naquirent :
  1. Marie-Radégonde Victoire, baptisée le 8 juillet 1775 à Saint-Hilaire-de-la-Celle de Poitiers. Elle épousa, le 20 thermidor de l'an VIII (8 août 1800), à Sommières-du-Clain, Alexis Bouchet, propriétaire à Sainte-Soline (Deux-Sèvres), né le 9 octobre 1771 à Chenay (Deux-Sèvres), fils de Jacques Joseph Bouchet et Marie-Julie Bert. Elle mourut le 15 juin 1857 à Romagne ;
  2. Jérôme Jean Martial, baptisé le 9 septembre 1776 à Saint-Hilaire-de-la-Celle de Poitiers et fut inhumé le 15 octobre suivant à Magné (Vienne) ;
  3. François Jérôme, baptisé le 10 novembre 1777 à Saint-Hilaire-de-la-Celle de Poitiers et  décédé le 20 août 1850 à Romagne. Il épousa, le 15 juillet 1822, à Poitiers, Victoire Marie Trichet, fille de René et de Victoire Delamazière, née vers 1784 et décédé le 16 janvier 1863 à Romagne ;
  4. Marie-Alexandre, baptisé le 11 février 1780 à Saint-Hilaire-de-la-Celle de Poitiers ;
  5. Jean-Baptiste Marin, baptisé le 6 avril 1783 à Saint-Hilaire-de-la-Celle de Poitiers et mourut le 12 avril 1843 à Romagne. Il épousa, le 20 août 1823, à Poitiers, Marie-Adélaïde Élisabeth Trichet, fille de René et de Victoire Delamazière et soeur de Victoire Marie (voir ci-dessus), née vers 1785 et décédée le 1er mars 1863 à Romagne. De leur union, naquit 
    : a) 
  6. Louis Martial Alexandre Jean, né le 26 novembre 1824 à Poitiers et décédé le 13 juin 1855 à Romagne ;
  7. Jeanne Adélaïde, baptisée le 5 octobre 1788 à Magné et décédée le 2 décembre 1860 à Usson-du-Poitou (Vienne), épousa, le 2 février 1824, à Romagne, René Honoré Bertrand, né vers 1797 et décédé le 4 septembre 1841 à Blanzay, fils de Louis et de Marie-Anne Tercier de Beauregard ;

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire