lundi 23 mai 2016

MERCIER des PONTEILLES

1. — MERCIER (Jean), fut l'époux de Catherine Hugonneau, dont il eut : 1) Louis, qui suit. 2) Jacques, sieur des Condries. 3) Marie, baptisée le 30 mai 1715 à Lézignac-sur-Goire.
2. — MERCIER (Louis), sieur des Ponteilles, bourgeois, épousa, le 18 février 1737, à Saint-Maxime de Confolens, Marie Blanchard, et fut inhumé le 26 décembre 1786 en la dite paroisse, ayant eu : 1) Michel, qui suit. 2) Anne, qui épousa, par contrat du 16 janvier 1765, à Saulgond, François Desset de Vergnebrune, fils de François et de Catherine Bardet. 3) Françoise, dame des Conderies, qui épousa, le 15 novembre 1784, à Saulgond, Jean Audonnet, bourgeois, fils de feu Pierre, vivant notaire royal, et de Marguerite de Verdillac.
3. — MERCIER-DESPONTEILLES (Michel), sieur des Ponteilles, avocat, épousa, le 7 janvier 1767, à Saulgond, Renée Marie Pugnier du Rivaud, fille de Dominique, sieur de Fayelle, commandant de la brigade de la maréchaussée de Confolens, et de Marie Barrier de Sainte-Marthe, dont il eut : 1) Marie-Angélique, baptisée le 23 novembre 1767 à Saulgond. 2) Dominique, baptisé le 7 février 1769 à Saint-Maxime de Confolens. 3) Joseph Augustin, baptisé le 3 novembre 1770 à Saint-Maxime de Confolens. 4) Marie-Anne, baptisée le 9 avril 1773 à Saint-Maxime de Confolens. 5) Pierre, baptisé le 26 mars 1774 à Saint-Maxime de Confolens, où il fut inhumé le 16 octobre 1777. 6) Marie-Agathe, baptisée le 4 novembre 1775 à Saint-Maxime de Confolens. 7) Joseph, baptisé le 26 mars 1778 à Saint-Maxime de Confolens. 8) Marie-Angélique, baptisée le 3 février 1779 à Saint-Maxime de Confolens. 9) Françoise, baptisée le 26 juin 1780 à Saint-Maxime de Confolens. 10) Paul, baptisé le 27 juin 1781 à Saint-Maxime de Confolens, qui épousa, le 7 février 1816, à Manot, Marie-Anne Barrier de Sainte- Marthe, dont il eut : a) Marie-Anne Erna, née le 23 février 1818 à Manot, où elle qui épousa, le 19 février 1838, Jean Eugène Dalesme, chirurgien à la Borderie de Chabanais, fils de feu Jean et de Marie Fourgeaud. b) Jeanne Magdeleine Augustine, née le 18 novembre 1820 à Manot, qui y épousa, le 27 août 1850, Antoine Auguste Joseph Maury, notaire et adjoint de la commune de l'Isle-Jourdain, fils d'André Auguste, ancien greffier à la cour d'appel de Poitiers, et de feue Marie-Éléonore Garnier. c) Marie, née le 16 décembre 1822 à Manot, qui y épousa, le 19 juin 1861, Étienne Guilhaud, notaire, fils des feux Jean, propriétaire, et Marie Boissonnot. 11) Marie-Rose, baptisée le 10 août 1782 à Saint-Maxime de Confolens. 12) Marie-Thérèse, baptisée le 1er septembre 1783 à Saint-Maxime de Confolens et inhumée le 3 dudit mois à Saint-Maurice-des-Lions. 13) Joseph Ambroise, baptisé le 24 septembre 1784 à Saint-Maxime de Confolens et inhumé le 27 dudit mois à Saint-Barthélémy de la dite ville. 14) Marie-Geneviève, baptisée le 20 avril 1786 à Saint-Maxime de Confolens, qui y fut inhumée le 12 janvier 1789. 15) Jean-Baptiste, qui suit. 16) Ambroise Michel, baptisé le 10 août 1789 à Saint-Maxime de Confolens. 17) Joseph, baptisé le 29 février 1792 à Saint-Maxime de Confolens.
4. — MERCIER-DESPONTEILLES (Jean-Baptiste), propriétaire et président du conseil de fabrique de Civray, baptisé le 10 février 1788  à Saint-Maxime de Confolens, épousa Anne Christine Barrier de Sainte-Marthe, mourut le 29 juin 1862 rue des Arts, à Civray, ayant eu : 1) Henri Dominique, qui suit. 2) Augustin Joseph, né le 17 janvier 1823, à Saint-Pierre-d'Exideuil, employé en chef de la comptabilité du matériel de l'administration du chemin d'Orléans à Bordeaux, demeurant à Tours, qui épousa, le 20 août 1849, à Civray, Alix Radégonde Godin, fille de Louis Benjamin et d'Agathe Zoé Crochery. Il mourut le 29 septembre 1885 à Civray. 3) Marie-Pauline Joséphine, née le 23 janvier 1831 à Civray et décédée le 1er juillet 1854 audit lieu.
5. — MERCIER-DESPONTEILLES (Henri Dominique), né le 23 mai 1818 à Saint-Pierre-d'Exideuil, employé aux chemins de fer d'Orléans à Bordeaux, demeurant à Tours puis à Poitiers, qui épousa, le 14 février 1849, à Civray, Agathe Corinne Godin, fille de Benjamin, principal du collège de Civray, et d'Agathe Zoé Crochery. Veuf, il se remaria, le 20 novembre 1855, à Saint-Benoît, Anne Louise Raymondière, fille de feu Pierre et de Victoire Boulet. De cette union, il eut : 1) Jean Félix Henri, lieutenant au 77e régiment d'infanterie en résidence à Cholet, né le 5 février 1857 à Poitiers, qui épousa, le 29 avril 1885, à Couhé, Anne-Louise Marie Aigron, fille de Charles Amédée, juge de paix, et de feue Louise Jeanne Félicie Desmaret.

samedi 21 mai 2016

DEPUTIERS de la Treille

DÉPUTIERS (Jacques), procureur postulant au siège d'Availles, fut l'époux de Léonarde Delage, et vendit, à son gendre Jean Roy, maître fendeur de bois, et à Françoise Députiers, veuve d'Hilaire Biera, sa fille, de Saint-Secondin, une pièce de vigne, par acte du 18 août 1637, devant Beau et Dardillac, notaires à Availles : 1) Marie, qui épousa, par contrat d'octobre 1636, à Availles, Jean Roy. 2) Françoise, qui fut l'épouse d'Hilaire Biéra. 3) Simon, baptisé le 22 juin 1616 à Availles.
DÉPUTIERS (Nicolas), fut l'époux de Louise Barraud, dont il eut : 1) René, baptisé le 15 janvier 1634 à Usson-du-Poitou. 2) Robert, baptisé le 14 mars 1636 à Usson-du-Poitou. 3) Marc, baptisé le 22 juillet 1643 à Usson-du-Poitou.
DÉPUTIERS (Antoine), né vers 1684, cuisinier de monsieur de Vivonne, fut inhumé le 6 décembre 1774 à Payroux. Il avait épousé, par contrat du 8 mars 1738, devant Tribot, notaire à Usson-du-Poitou, Catherine Caillaboeuf, fille de feu Pierre et de Marie Martin, dont il eut : 1) Marie-Jeanne, baptisée le 19 janvier 1740 à Saint-Martin-l'Ars, qui épousa, le 18 janvier 1763, à Payroux, Antoine Tribert, fils de Pierre et de Jeanne Taillefer. 2) Charlotte, baptisée le 8 janvier 1742 à Saint-Martin-l'Ars, qui épousa, le 18 mai 1779, à Saint-Martin-l'Ars, Pierre Touchet, fils de feu Laurent et d'Anne Clément, en présence de son oncle, Jean Lavaud (époux de Charlotte Caillaboeuf). 3) Marie, qui épousa, par contrat du 8 février 1767, à Usson-du-Poitou, André Guillemain.
§ Ier.
1. — DÉPUTIERS (Joseph), sieur de la Treille, procureur au siège royal d'Usson, fut inhumé le 26 décembre 1650 dans l'église dudit lieu. Il fut l'époux de Marie Pasqueron, dont il eut : 1) Françoise, qui fut l'épouse de François Vallée. 2) François, qui suit. 3) Jacques, baptisé le 12 juin 1642 à Usson-du-Poitou. 4) Pierre, sieur de la Tourette, baptisé le 2 janvier 1645 à Usson-du-Poitou, qui épousa, le 26 novembre 1669, à Dienné, Anne Farouault, fille d'André, sieur de la Barre, et de Marguerite Pacton. Veuf, il se remaria, le 28 novembre 1686, à Dienné, à Marie Colleau, puis, le 17 juillet 1696, à Saint-Laurent-de-Jourdes, à Jeanne Radégonde de Maisonnier. De ses unions, il eut : a) Hélène, du premier lit, baptisée le 7 janvier 1672 à Usson-du-Poitou. b) Pierre, baptisé le 23 août 1673 à Usson-du-Poitou et inhumé le 27 mai 1694 à Dienné. c) Françoise, baptisée le 4 février 1676 à Usson-du-Poitou, qui épousa, le 25 mai 1700, à Dienné, Charles Agier, fils de feu Jean et de Marie Eclercy. Elle fut inhumée le 28 décembre 1700 audit lieu. d) Louis, baptisé le 25 février 1680 à Usson-du-Poitou. e) Marie, du deuxième lit, baptisée le 1er octobre 1689 à Dienné et inhumée le 13 dudit mois audit lieu. 5) Joseph, baptisé le 15 janvier 1648 à Usson-du-Poitou. 6) Louis, baptisé le 11 janvier 1650 à Usson-du-Poitou.
2. — DÉPUTIERS (François), sieur de la Treille, maître apothicaire et chirurgien, baptisé le 9 mai 1634 à Usson-du-Poitou, épousa, le 3 novembre 1665, à Beaumont, Marie Babin, fille de feu André et d'Anne Bussereau, dont il eut : 1) André, qui suit. 2) Françoise, baptisée le 28 janvier 1668 à Usson-du-Poitou. 3) autre Françoise, baptisée le 10 février 1670 à Usson-du-Poitou.
Veuf, il fut l'époux de Françoise Montellet et fut inhumé le 17 décembre 1706 dans la nef de l'église d'Usson-du-Poitou, ayant eu : 4) Françoise, baptisée le 11 février 1677 à Usson-du-Poitou. 5) Marie, baptisée le 1er mars 1681 à Usson-du-Poitou. 6) Pierre, baptisé le 26 septembre 1684 à Usson-du-Poitou. 7) Radégonde, baptisée le 23 février 1687 à Usson-du-Poitou. 8) Guy, baptisé le 23 février 1687 à Usson-du-Poitou, maréchal des logis, né vers 1689, fut inhumé en avril 1763 dans l'église d'Usson. 9) Antoinette, baptisée le 9 décembre 1688 à Usson-du-Poitou. 10) Joseph, baptisée le 28 octobre 1691 à Usson-du-Poitou.
3. — DÉPUTIERS (André), sieur de la Treille, maître apothicaire, baptisé le 25 décembre 1666 à Usson-du-Poitou et inhumé le 22 janvier 1719 dans la nef de l'église dudit lieu, avait épousé Michelle Casal, dont il eut : 1) Julien, qui suit. 2) Denis, rapporté en § III. 3) peut-être André, né vers 1701, qui fut curé de Saligny (Vendée) où il fut inhumé le 7 février 1766. 4) François, baptisé le 5 octobre 1709 à Usson-du-Poitou. 5) Marie-Michelle, baptisée le 6 février 1711 à Usson-du-Poitou.
4. — DÉPUTIERS (Julien), sieur de la Treille, procureur à Château-Garnier, né vers 1699, épousa, le 9 novembre 1723, à Usson-du-Poitou, Marie Pibelougne. Il fut inhumé le 13 février 1754 à Château-Garnier, ayant eu : 1) Pierre Jacques André, baptisé le 23 juillet 1725 à Usson-du-Poitou. 2) Marie-Élisabeth, baptisée le 24 janvier 1727 à Usson-du-Poitou, qui épousa, par contrat du 2 juin 1748, à Usson-du-Poitou, et par cérémonie du 4 dudit mois à Château-Garnier, Jacques Vallade, meunier, fils des feux François et Marguerite Lagarde. Veuve, elle se remaria, le 19 octobre 1767, à François Choisy, veuf de Magdeleine Blanchard, puis, le 10 janvier 1774, à Jacques Roux, fils de Pierre et de feue Louise Martinière. Elle fut inhumée le 20 décembre 1787 à Château-Garnier. 3) Marie-Anne, baptisée le 27 janvier 1729 à Usson-du-Poitou et inhumée le 13 octobre 1739 à Château-Garnier. 4) Louis, qui suit. 5) une fille, baptisée le 7 août 1733 à Château-Garnier, peut-être Marie, qui épousa, le 26 janvier 1757, à Saligny, Jacques René Mercier, chirurgien juré à Belleville-sur-Vie, veuf de Louise Mercier. 6) Louis Julien, baptisé le 5 février 1735 à Usson-du-Poitou, qui fut inhumé le 29 août 1757 à Château-Garnier. 7) Jacques Philippe, baptisé le 15 septembre 1736 à Usson-du-Poitou. 8) Pierre, rapporté en § II. 9) Jacques, baptisé le 25 juillet 1742 à Château-Garnier. 10) François Julien, baptisé le 26 mai 1745 à Château-Garnier et inhumé le 25 août  1746 audit lieu. 11) Jean, baptisé le 6 juin 1748 à Château-Garnier.
5. — DÉPUTIERS dit Latreille (Louis), maître perruquier, baptisé le 14 décembre 1730 à Château-Garnier, épousa, le 25 janvier 1762, à Saint-Sauveur de la Rochelle, Marie-Jeanne Dessieux, fille de Benoît et de feue Céleste Mounier, dont il eut : 1) Louis, baptisé le 3 juillet 1765 à Notre-Dame de la Rochelle. 2) Antoine, baptisé le 24 août 1766 à Notre-Dame de la Rochelle. 3) Claude Louis, qui suit. 4) Pierre, baptisé le 2 octobre 1768 à Notre-Dame de la Rochelle. 5) Étienne, baptisé le 3 juin 1770 à Notre-Dame de la Rochelle. 6) Catherine, né en 1772 à Saint-Barthélémy de la Rochelle et inhumée le 9 novembre 1773 à Laleu. 7) Louise, qui épousa, le 30 mai 1786, à Laleu de la Rochelle, Jean Pigeonnier, fils des feux Antoine et Jeanne Rochet.
Veuf, il se remaria, le 2 juillet 1776, à Notre-Dame de la Rochelle, à Marie-Louise Damour, fille de feu André et de Marie-Magdeleine Sodet. 8) Louis, baptisé le 7 juillet 1777 à Notre-Dame de la Rochelle. 9) Marie, baptisé le 16 décembre 1778 à Notre-Dame de la Rochelle. 10) Alexandre, baptisé le 2 avril 1782 à Notre-Dame de la Rochelle.
6. — DÉPUTIERS dit Latreille (Claude Louis), second maître d'équipage, baptisé le 16 août 1767 à Notre-Dame de la Rochelle, épousa, le 19 brumaire de l'an III (9 novembre 1794), à Brest, Marie-Jeanne Orieux, fille de Gabriel et de Jeanne Fidèle Keraudren, originaire de Pont-l'Abbé. En qualité de gardien de vaisseau au port de Brest, il fut nommé Chevalier de la Légion d'Honneur, à compter du 14 mars 1806. Habitant de Carhaix, il mourut le 28 juillet 1822 à l'hôpital de la marine de Rochefort, ayant eu : 1) Félix Médard Fidèle, dit la Treille, boulanger, distributeur, fut l'époux de Marie-Renée Ronceray, et mourut le 15 décembre 1870, ayant eu : a) Armande Joséphine, née le 3 avril 1830 à Brest, qui épousa, le 2 août 1847, à Brest-Recouvrance, Paul Armand Callot, maître d'hôtel embarquant, né le 1er juin 1819 à Brest, fils d'Alexis Parfait, cordonnier, et de Laurence Simon. b) Marie-Éloïse Félicia, née le 12 juin 1832 à Brest, qui épousa, le 10 juillet 1849, à Brest-Recouvrance, Augustin Marie Nicolas, contremaître menuisier, né le 29 décembre 1824 à Locronan, fils de François Marie et de Marie-Françoise Bigot. c) Edmond Félix, né le 18 juillet 1834 à Recouvrance, fut mousse puis novice de 1848 à 1850, et embarqua sur le vaisseau Jupiter de 1850 à 1856. Quartier-maître de manoeuvre en 1855, il fut promu second-maître en 1860, puis premire-maître de manoeuvre en 1864 et fut nommé Chevalier de la Légion d'Honneur, par décret du 23 octobre 1871. Maître entretenu après avoir été affecté sur la frégate Renommée en 1873 et 1874, il servit la direction des mouvements du port de Brest. Il épousa, le 22 novembre 1875, à Brest-Recouvrance, Constance Félicité Gallot, pensionnée marine, née le 12 septembre 1845 à Recouvrance, fille de Chérubin Constant et de feue Marie-Louise Françoise Broch, veuve de Léon Victor Boudet, et mourut le 3 juillet 1876 à Brest-Recouvrance. d) Aline Marie, née le 6 novembre 1836 à Brest, qui épousa, le 23 février 1857, à Brest-Recouvrance, FRançois Xavier Adolphe Gigogne, contremaître mécanicien à bord du Montézuma, né le 29 juin 1833 à Vézelise (Meurthe-et-Moselle), fils de François et de Rose-Adeline Lecavelle. e) Louis Eugène, dit la Treille, marin en retraite, domicilié rue du Petit Moulin, né le 19 août 1812 à Lorient, qui épousa, le 7 février 1844, Marie-Claudine Mevel, lingère, née le 13 mai 1824 à Lambézellec, fille de feu Jean-Marie et de Marie-Laurence Deserbo. Il mourut le 4 octobre 1886 à Brest. 2) Louis-Eugène, dit Latreille. 3) Pierre Isidore, qui suit.
7. — DÉPUTIERS dit LATREILLE (Pierre Isidore), né le 14 juillet 1815 à Brest, épousa, le 27 janvier 1856, à Lannilis, Marie-Renée Mesmeur, boulangère, née le 18 avril 1827, audit lieu, fille de Jean et de Marie-Louise Gourvennec, veuve d'Alain Marie Treguer. Il mourut le 10 février 1871 à Lannilis, ayant eu : 1) Jeanne Estelle, née le 10 novembre 1856 à Lannilis et décédée le 25 mars 1860 audit lieu. 2) Marie-Hélène, née le 18 août 1858 à Lannilis et décédée le 29 mars 1860 au même lieu. 3) Marie-Caroline, née le 10 mai 1860 à Lannilis, qui épousa, le 22 juin 1880, à Brest, Jacques Bedoure, né le 27 août 1848 à la Rochelle, fils de Mathurin et d'Éléonore Sorfaux. 4) Julie Léontine Marie, née le 14 novembre 1861 à Lannilis, où elle mourut le 8 avril 1862. 5) Jean-Marie Émile, né le 4 février 1863 à Lannilis et décédé le 18 février 1868 audit lieu. 6) Pierre Marie, qui suit. 7) Guillaume, né le 13 juillet 1867 à Lannilis, qui fut l'époux de Marie-Augustine Rouzic. Il mourut le 27 novembre 1900 à Guilers.
8. — DÉPUTIERS dit LATREILLE (Pierre Marie), boulanger, né le 7 mai 1865 à Lannilis, qui épousa, le 22 janvier 1896, au Conquet, Céline Marie Cam, née le 27 octobre 1868 à Brest-Recouvrance, fille des feux François Marie et de Marie-Ange Lannuzel. De leur union, ils eurent : 1) Marie Madeleine Guillemette, née vers 1897 et décédée le 2 février 1900 au Conquet. 2) un enfant né sans vie le 13 juillet 1898 au Conquet. 3) Pierre Marie, né le 1er décembre 1902 au Conquet et décédé le 13 juillet 1903 audit lieu. 4) Claude Marie, né le 30 mai 1904 au Conquet et décédé le 14 novembre 1908 audit lieu. 5) François Marie, né le 18 janvier 1908 au Conquet et décédé le 19 octobre suivant audit lieu.
§ II.
5. — DÉPUTIERS (Pierre), fils de Julien et de Marie Pibelougne (4e degré, § Ier.), né vers 1738, qui épousa, le 5 février 1768, à Payroux, Marguerite Pibelougne, fille de Louis et de Marie Geay, avec dispense du second degré de consanguinité. Il mourut le 18 janvier 1821, à Payroux, ayant eu : 1) Catherine, baptisée le 23 novembre 1768 à Payroux et décédée le 28 juillet 1833 au même lieu, qui avait épousé, le 9 nivôse de l'an IX (30 décembre 1800), à Mauprévoir, Jean Rondeau, propriétaire et cultivateur à Payroux, veuf de Marie Nicolas, fils de feu Jean et de Marie Olivet. 2) Jean-Pierre, baptisé le 1er janvier 1771 à Payroux et inhumé le 18 dudit mois audit lieu. 3) Pierre-François, baptisé le 8 septembre 1772 à Payroux. 4) Jacques, né en décembre 1773 et inhumé le 6 janvier 1774 à Payroux. 5) Thérèse, née le 15 octobre 1775 à Château-Garnier, qui épousa, le 2 pluviôse de l'an XII (23 janvier 1804), à Payroux, Jean-Baptiste Martin, fils de Guillaume et de Radégonde Blondet. 6) Pierre-Jean, qui suit.
6. — DÉPUTIERS (Pierre-Jean), propriétaire, baptisé le 14 mai 1778 à Château-Garnier, qui épousa, le 6 juin 1814, au Vigeant, Catherine David, fille de François et de Marie-Anne Charpentier. De leur union, ils eurent : 1) Pierre, né le 2 avril 1815 au Vigeant. 2) Félix, qui suit. 3) Flavie Estelle Marie, née le 21 novembre 1819 au Vigeant, où elle mourut le 18 septembre 1821. 4) Marie-Éléonore, née le 24 avril 1823 au Vigeant et décédée le 11 octobre 1865 au même lieu, qui y avait épousé, le 22 novembre 1842, Jacques Lalande, propriétaire, fils des feux François et Rosalie-Magdeleine Hibst (v. de LALANDE de Civray). 5) Louise, née le 18 avril 1829 au Vigeant, qui y épousa, le 12 juin 1856, Paul Sylvain Mesnard, propriétaire, fils de Sylvain, propriétaire à Saint-Martin-de-Tournon, et de Catherine Fillin.
7. — DÉPUTIERS (Félix), propriétaire, né le 2 mai 1817 au Vigeant, qui épousa, le 12 juin 1837, à Mauprévoir, Anne Joséphine Lalande, fille des feux François et Rosalie Magdelene Hisbt, dont il eut : 1) Catherine Eudoxie, née le 12 avril 1838 à Mauprévoir, qui y épousa, le 26 janvier 1858, Augustin Marie Bonnet de Chabanne, propriétaire et percepteur, fils de Jean Félix Robert et de Louise Garnier.
§ III.
4. — DÉPUTIERS (Denis), sieur de la Treille, fils d'André et de Michelle Casal (3e degré, § Ier.), né vers 1700 épousa, le 27 janvier 1728, à Brion, Marie-Anne d'Abbaye, fille de Pierre et de Marie-Anne Chauvineau. Il fut inhumé le 25 juin 1765 à Usson-du-Poitou, ayant eu : 1) Françoise Marie, baptisée le 3 février 1730 à Usson-du-Poitou, qui y mourut célibataire le 19 thermidor de l'an II (6 août 1794). 2) Louise, baptisée le 11 août 1731 à Usson-du-Poitou et inhumée le 23 septembre 1741 audit lieu. 3) Guy Denis, qui suit.
5. — DÉPUTIERS (Guy Denis), sieur de la Treille, baptisé le 28 octobre 1741 à Usson-du-Poitou, y épousa, le 21 janvier 1766, Catherine Radégonde Bonnet, fille de Louis et de Marie-Antoinette Françoise Blondet. Il fut inhumé le 26 décembre 1788 audit lieu, ayant eu : 1) Radégonde Françoise Louise, baptisée le 13 février 1767 à Usson-du-Poitou et décédée le 11 juin 1807, qui y avait épousé, le 22 août 1797, François de Montmillon. 2) Jean-Marie, notaire public, baptisé le 28 février 1768 à Usson-du-Poitou, qui y épousa, le 4 brumaire de l'an XI, Marie-Louise Adélaïde Mesrine, fille de Jean-Joseph et de Marie-Modeste Mesrine. Il mourut le 21 novembre 1852 audit lieu, ayant eu : a) Marie-Radégonde Estelle, née le 16 décembre 1803 à Usson-du-Poitou, qui y épousa, le 12 septembre 1820, Jean-Baptiste Fouchet-Lépinay, officier de santé. Elle y mourut le 13 avril 1851. b) Marie-Modeste Laurette, née le 11 mai 1806 à Usson-du-Poitou, qui y épousa, le 28 avril 1828, Louis Brunet, propriétaire. Elle mourut le 13 octobre 1870 à Nouaillé-Maupertuis. c) Antoinette Louise Léontine, née le 25 avril 1808 à Usson-du-Poitou, qui y mourut le 18 janvier 1811. d) Roseline Marie Louise, née le 6 septembre 1813 à Usson-du-Poitou, qui épousa, le 16 juillet 1849, à Poitiers, Marie-Silas Reveau, commis de banque, fils de feu François-Victor Joachim, propriétaire, et de Anne-Marie Marguerite Modeste Marillet. e) Marie-Valentine Astérie, née le 13 février 1816 à Usson-du-Poitou, qui épousa, le 18 août 1845, à Poitiers, Joseph-Armand Malapert, percepteur receveur municipal de Couhé, fils de Jean et de Anne-Séraphine Wanhems (v. MALAPERT de l'Isle). 3) Guy Denis, baptisé le 5 avril 1769 à Usson-du-Poitou et inhumé le 24 décembre 1784 audit lieu. 4) Louis Marie, qui suit. 5) Marie-Rose, baptisée le 14 mai 1771 à Usson-du-Poitou, qui y mourut sans alliance le 7 novembre 1834.
6. — DÉPUTIERS-LATREILLE (Louis Marie), baptisé e 25 mars 1770 à Usson-du-Poitou, y épousa, le 23 avril 1798, Marie-Sophie Ogier. Il mourut le 23 janvier 1842 audit lieu, ayant eu : 1) Pierre Marie Hyppolite, qui suit. 2) Marie-Sophie Louise Lucille, née le 7 avril 1800 à Usson-du-Poitou, où elle mourut célibataire le 14 janvier 1823. 3) Marie-Françoise Olympe, née le 31 mai 1801 à Usson-du-Poitou et décédée le 7 mars 1867 audit lieu, qui y avait épousé, le 10 février 1824, Charles Augry, percepteur des contributions, fils de Denis et de Victoire Pélagie Franchaud. 4) Marie-Catherine Élisa, née le 10 septembre 1802 à Usson-du-Poitou, qui y épousa, le 11 février 1835, Julien Delphin Pautrot, propriétaire, fils de Pierre et de Céleste Pouvreau. Elle mourut le 20 juin 1876 à Brion.
7. — DÉPUTIERS-LATREILLE (Pierre Marie Hyppolite), né le 12 avril 1799 à Usson-du-Poitou, y épousa, le 10 novembre 1824, Marie-Agathe Sarget, et mourut le 4 juillet 1861 audit lieu, ayant eu : 1) Marie-Florence Caroline, née le 7 novembre 1825 à Usson-du-Poitou et décédée le 26 septembre 1882 audit lieu, qui y avait épousé, le 5 septembre 1852, Joseph Ernest Charles Boireaud-Lafond, propriétaire, fils de Paul Antoine et de Marie-Henriette Mesrine. 2) Marie-Louise Irma, née le 6 juillet 1829 à Usson-du-Poitou, qui y mourut le 16 novembre 1835. 3) Madeleine Prudence Irma, née le 5 juin 1836 à Usson-du-Poitou, qui y épousa, le 14 juin 1857, Martial Delphin Bertrand.
Sources : Centre Généalogique du Finistère pour les descendants installés en Bretagne.

vendredi 20 mai 2016

BAUMIER en Usson

§ Ier.
1. — BOSMIER (Jean), marchand, fut l'époux de Françoise Guillot, dont il eut : 1) Jeanne, baptisée le 5 octobre 1653 à Usson-du-Poitou. 2) Jean, qui suit. 3) Marie, baptisée le 19 août 1657 à Usson-du-Poitou. 4) Pierre, baptisé le 28 mars 1661 à Usson-du-Poitou, probablement l'époux de Jacquette Gratien, dont il eut : a) Pierre, baptisé le 14 mars 1687 à Usson-du-Poitou. 5) François, sieur de Grandmaison, marchand boucher, baptisé le 20 avril 1662 à Usson-du-Poitou, y épousa, le 12 juin 1691, Élisabeth Rocher. Il fut inhumé le 5 décembre 1744 dans l'église dudit lieu, ayant eu : a) Renée, baptisée le 25 décembre 1692 à Usson-du-Poitou et inhumée le 25 septembre 1776 audit lieu, qui y avait épousé, par contrat du 4 août 1711, et par cérémonie dudit jour, Jacques Bertin, praticien, fils d'Antoine et de Magdeleine Bonnin. b) Louis, baptisé le 18 mars 1695 à Usson-du-Poitou. c) Marie, baptisée le 16 octobre 1696 à Usson-du-Poitou. d) Élisabeth Marie, baptisée le 8 septembre 1699 à Usson-du-Poitou. e) François, baptisé le 17 janvier 1701 à Usson-du-Poitou. f) Onézime, baptisé le 20 octobre 1703 à Usson-du-Poitou. g) Jeanne Élisabeth, baptisée le 19 juin 1708 à Usson-du-Poitou et inhumée sans alliance le 12 avril 1789 audit lieu. 6) Jacques, rapporté en § II. 7) Vincent, baptisé le 27 mars 1667 à Usson-du-Poitou. 8) Jacquette, baptisée le 6 août 1670 à Usson-du-Poitou et inhumée le 2 novembre 1742 audit lieu, qui avait épousé, par contrat du 9 mai 1700, à Usson-du-Poitou, et par cérémonie du 25 suivant audit lieu, Jean Salomon, armurier, veuf de Françoise Lasne, en présence de sa mère, de Marie Baumier, sa soeur, et de Jean Dumas, son beau-frère. 9) autre Vincent, baptisé le 2 mars 1673 à Usson-du-Poitou, épousa, par contrat du 27 juillet 1694, devant Gay, notaire à Usson-du-Poitou, Jacquette Louzet, fille de feu Maurice et de Marie Mignot, en présence, notamment, de Jean, de Jacques et de François Baumier, ses frères, et de Antoine Magault, son oncle. 10) Antoine, baptisé le 7 avril 1676 à Usson-du-Poitou.
Jean Baumier,
bourgs d'Usson
2. — BAUMIER (Jean), bourgeois, sieur du Cormier, baptisé le 29 mars 1655 à Usson-du-Poitou, fut reçu dans l'armorial général de France, portant "d'argent, à une plante de baulme de sinople". Il y épousa, par contrat du 10 novembre 1680, Adrienne Lesueur, dont il eut : 1) Marie, baptisée le 30 août 1681 à Usson-du-Poitou, qui fut probablement celle qui épousa, le 29 juillet 1723, à Usson-du-Poitou, Joseph Forché de la Bars, perruquier. Elle fut inhumée le 2 janvier 1753 à Gouex. 2) Marie-Jeanne, baptisée le 12 novembre 1682 à Usson-du-Poitou et inhumée le 6 mars 1747 audit lieu, qui y avait épousé, par contrat du 27 décembre 1704, et par cérémonie du 27 janvier 1705,René Debreuil, sieur du Conte. Elle fut inhumée le 6 mars 1747 audit lieu. 3) Françoise, baptisée le 30 décembre 1683 à Usson-du-Poitou. 4) Adrienne, baptisée le 19 août 1686 à Usson-du-Poitou. 5) Marie-Anne, baptisée le 6 décembre 1688 à Usson-du-Poitou. 6) Jean-Adrien, qui suit. 7) Antoine, baptisé le 9 juin 1692 à Usson-du-Poitou. 8) Jacquette, baptisée le 26 décembre 1694 à Usson-du-Poitou, qui épousa, par contrat du 13 mai 1726, à Usson-du-Poitou, et par cérémonie du 21 suivant audit lieu, Philbert Delage, marchand, veuf de Renée Pouthier. Veuve le 13 juin 1729, elle eu, hors union : a) Jacques Philippe, baptisé le 25 novembre 1732 à Usson-du-Poitou et inhumé le 5 décembre suivant audit lieu. 9) autre Marie-Anne, baptisée le 19 avril 1697 à Usson-du-Poitou.
3. — BAUMIER (Jean-Adrien), sieur du Cormier, marchand et maître chirurgien, vivait à Resson où pendait par enseigne le Cormier. Baptisé le 16 août 1690 à Usson-du-Poitou, il épousa, le 1er mars 1718, à Payroux, Magdeleine Loustault, fille de Pierre et de Magdeleine Camus, et fut inhumé le 9 mai 1732 audit lieu, ayant eu : 1) Gabrielle, baptisée le 11 décembre 1718 à Usson-du-Poitou, eut hors union : a) François, baptisé le 10 janvier 1736 à Usson-du-Poitou. 2) Jacques Jean, baptisé le 10 juillet 1721 à Usson-du-Poitou, où il fut inhumé le 21 suivant. 3) Vincent, baptisé le 18 juin 1723 à Usson-du-Poitou. 4) Marie-Jeanne, baptisée le 17 novembre 1726 à Usson-du-Poitou. 5) Pierre Jean, qui suit.
4. — BEAUMIER (Pierre Jean), sieur du Cormier, maître chirurgien, baptisé le 30 juin 1728 à Usson-du-Poitou, épousa, le 7 février 1753, à Benest, Marie Dupas, veuve d'Henri Boyer, chirurgien.
Veuf, il se remaria, par contrat du 11 mars 1760, à Civray, et le 30 avril suivant à Genouillé, Marie Roux, fille de Jacques et de Jeanne Boutelant. Il fut inhumé le 29 avril 1776 dans le cimetière de Benest, ayant eu du second lit : 1) Pierre, baptisé le 7 mars 1761 à Benest. 2) Jacques, baptisé le 5 mars 1762 à Benest. 3) autre Jacques, baptisé le 19 juillet 1763 à Benest. 4) Pierre François, apothicaire, baptisé le 20 décembre 1765 à Benest, qui épousa, le 11 janvier 1791, à Charroux, Suzanne Groussault, fille de feu François et de Suzanne Malapert. 5) Paul Charles, baptisé le 3 octobre 1767 à Benest. 6) Françoise, baptisée le 14 juin 1769 à Benest, qui vivait à Asnois en 1802. 7) Marie, baptisé le 6 novembre 1770 à Benest et inhumée le 4 novembre 1781 à Benest. 8) Joseph Marie, qui suit.
5. — BEAUMIER (Joseph Marie), baptisé le 3 octobre 1772 à Benest, qui était agent municipal et adjoint à Asnois lorsqu'il épousa, le 27 nivôse de l'an V (16 janvier 1797), à Fontclaireau, Marie-André Ovy-Beaupré, fille de Pierre, notaire public, et de feue Andrée Combaud. De leur union, ils eurent : 1) Marie-Anne Aminthe, née le 18 prairial de l'a VI (6 juin 1798) à Asnois, qui épousa, le 8 février 1825, à Benest, Jean-Léon Lajamme-Belleville, propriétaire à Mansle, veuf de Catherine Boissier-Descombes, fils de feu Jean et de Marie Giroux-Dumarais. 2) Andrée Félicie, née le 23 prairial de l'an IX (12 juin 1801) à Asnois. 3) Rocq Antoine Augustin, né le 14 messidor de l'an X (3 juillet 1802) à Asnois.
§ II.
2. — BAUMIER (Jacques), fils de Jean et de Françoise Guillot (1er degré, § Ier.), maître chirurgien, baptisé le 2 octobre 1664 à Usson-du-Poitou, qui fut reçu comme son frère dans l'armorial général de France, portant de même. Il fut l'époux de Louise Colasson, et inhumé le 19 janvier 1742 dans l'église dudit lieu, ayant eu : 1) Marie, épousa, par contrat du 22 janvier 1710, à Usson-du-Poitou, et le 25 suivant audit lieu, François Pasqueron, fils de François, sieur de la Rousselière, et de feue Sylvie Delavault. 2) Jeanne Louise, baptisée le 27 novembre 1694 à Usson-du-Poitou. 3) Louise, baptisée le 25 septembre 1696 à Usson-du-Poitou, qui épousa, le 20 août 1715, à Saint-Martin-l'Ars, Philbert Fillon, dit Lebaupin, maître chirurgien, fils de François et de Michelle Clément. Elle fut inhumée le 6 mars 1726 audit lieu. 4) Angélique, née vers 1697, qui épousa, le 20 novembre 1715, à Usson-du-Poitou, François Chemerault. Elle fut inhumée le 23 août 1781 audit lieu. 5) Catherine Angélique, baptisée le 4 mai 1699 à Usson-du-Poitou. 6) Catherine, baptisée le 30 avril 1701 à Usson-du-Poitou. 7) Marguerite, baptisée le 5 août 1702 à Usson-du-Poitou et inhumée le 12 octobre 1730 audit lieu, qui y avait épousé, le 20 novembre 1724, Pierre Seillier. 8)Pierre Jacques, qui suit. 9) Françoise, baptisée le 17 juin 1708 à Usson-du-Poitou.
3. — BAUMIER (Pierre Jacques), maître chirurgien, baptisé le 16 mai 1706 à Usson-du-Poitou, épousa, par contrat du 18 juin 1731, devant Duchastenier, notaire à Poitiers, et le lendemain à Notre-Dame-de-la-Chandelière de le dite ville, Marguerite David, fille de Gabriel, employé dans les affaires du roi, et de feue Marie Richard. Il fut inhumé le 31 mars 1790 dans le cimetière d'Usson, en présence de Philippe Sarget, son gendre, et de Pierre Seillier, son petit-fils. De son union, il eut : 1) Joseph, inhumé le 11 mars 1732 à Usson-du-Poitou à l'âge de 5 jours. 2) Jean-Jacques, baptisé le 2 janvier 1743 à Usson-du-Poitou. 3) René, baptisé le 10 juillet 1744 à Usson-du-Poitou. 4) Jacques Marie, baptisé le 21 mars 1746 à Usson-du-Poitou. 5) Marie-Magdeleine, qui épousa, le 15 juin 1762, à Usson-du-Poitou, Jacques Seillier, sieur de la Motte, notaire royal et procureur au siège de la dite ville, puis, veuve, se remaria, le 11 mai 1775, au même lieu, à Philippe Sarget, licencié ès lois, fils de Louis, bourgeois, et de feue Catherine Charrault.

mercredi 18 mai 2016

THÉZARD

§ Ier.
1. — THÉZARD (Jean), fut l'époux de Suzanne Beau, dont il eut : 1) Jean, qui suit. 2) Joseph, baptisé le 27 mars 1730 à Villiers-le-Roux. 3) Françoise, baptisée le 13 janvier 1733 à Villiers-le-Roux, qui épousa, par contrat du 11 février 1765, à la Faye, Jean Barret. 4) Marie, qui fut inhumée le 12 juillet 1763 à la Faye.
2. — THÉZARD (Jean), baptisé le 9 avril 1727 à la Forêt-de-Tessé, épousa, le 24 janvier 1757, à la Faye, Jeanne Rousseau, dont il eut : 1) Jean, qui suit. 2) Pierre, baptisé le 12 février 1766 à la Faye. 3) Jacques Ignace, baptisé le 20 mars 1768 à la Faye, cultivateur, qui épousa, le 3 thermidor de l'an IX, à Theil-Rabier, Marie-Anne Moraud, fille des feux Jean et Marie Feuillet. Il mourut vers 1830 à Saint-Fraigne, ayant eu : a) Jacques, né le 26 nivôse de l'an XI à Theil-Rabier. b) François, cultivateur, né vers 1809 à Saint-Fraigne, qui épousa, le 30 décembre 1833, à Fouqueure, Marie Rousselot, fille de François et de Marie Geoffrion. Il mourut le 15 avril 1891 à Aigre. 4) Philippe, rapporté en § II.
3. — THÉZARD (Jean), dit Favre, né vers 1765, épousa, le 12 juin 1787, à Theil-Rabier, Françoise Cante, et mourut le 2 messidor de l'an XIII (21 juin 1805) audit lieu, ayant eu : 1) Jean, qui suit. 2) Jean-Pierre, dit Favre, menuisier, baptisé le 12 février 1790 à Theil-Rabier, qui épousa, le 13 novembre 1820, à Paizay-Naudouin, Marie Préveraud, fille de fille de Pierre, dit Reton, et de Françoise Dujarie. Il mourut le 10 mai 1824 à Limoges (acte restranscrit le 31 décembre suivant à Payzay-Naudouin), ayant eu : a) Marie, née le 27 novembre 1821 à Paizay-Naudouin, qui y épousa, le 5 janvier 1847, Pierre Bouquet, fils de Jean et de feue Marie Tyran. 3) Jeanne, née le 25 messidor de l'an III à Theil-Rabier. 4) Marie-Anne, née le 4e jour complémentaire de l'an V à Theil-Rabier. 5) François, né le 26 germinalde l'an VIII à Theil-Rabier. 6) Louis, né le 7 floréal de l'an X à Theil-Rabier. 7) Françoise, née le 11 floréal de l'an XI à Theil-Rabier.
4. — THÉZARD (Jean), dit Favre, meunier, né le 16 juin 1788 à Theil-Rabier, y épousa, Jeanne Quintard, fille d'André et de feue Jeanne Bouyer, dont il eut : 1) Jean-Pierre, dit Favre, né le 28 mars 1813 à Theil-Rabier. 2) Jeanne, née le 13 avril 1814 à Theil-Rabier.
Veuf, il se remaria, le 30 octobre 1815, au même lieu, Catherine Papillaud, fille de François et de Catherine Sorin, et mourut le 25 mai 1832 à Pioussay, ayant eu : 3) Jeanne Magdeleine, née vers 1818 et morte le 21 février 1872 à Pioussay, qui avait épousé Jean Robert. 4) Jean-Pierre, qui suit.
5. — THÉZARD (Jean-Pierre), domestique à Sauzé-Vaussais, puis cultivateur, naquit vers 1828 et épousa, le 20 octobre 1852, à Blanzay, Jeanne Porcheron, fille de Pierre et de Louise Arnault. Il mourut le 20 mai 1897 à Romagne, ayant eu : 1) Agathe Eugénie, servante à Chez Bernardeau, née le 15 mars 1854 à Blanzay, qui épousa, le 1er octobre 1879, à Champniers, Alexis Bernardeau, charpentier, veuf de feue Madeleine Robert, fils des feux Alexis et Marie Plisson. 2) Élisabeth, né vers 1858, qui mourut le 27 novembre 1893 à Blanzay. 3) Marie, née le 16 novembre 1859 à Blanzay, épousa, le 25 septembre 1901, audit lieu, Jean Durand, cantonnier à Leigné de Champniers, fils des feux Pierre et Marie Michaud. Elle eut hors union : a) Eugène, cultivateur, né le 26 février 1883 à Blanzay, qui épousa, le 20 janvier 1912, à Fleuré, Marie Dubreuil, fille de Louis, aussi cultivateur, et de Louise Péninon. b) Barnabé, né le 11 juin 1892 à Blanzay, où il mourut le 28 mars 1893. 4) Louise Alexandrine, née le 9 août 1863 à Blanzay, qui y épousa, le 25 mars 1896, Frédéric Béguier, cultivateur, fils des feux Pierre et Jeanne Texier. 5) Pierre-Louis, qui suit.
6. — THÉZARD (Pierre-Louis), cultivateur, né le 9 août 1868 à Blanzay, épousa, le 10 octobre 1893 à la Chapelle-Bâton, Marie-Léontine David, fille de Pierre et de Marie Mérigeot. De leur union, naquirent : 1) Henri, qui suit. 2) Léontine, née le 10 août 1899 à Charroux. 3) Marguerite, née le 21 septembre 1901 à Charroux. 4) Léon, né le 4 octobre 1903 à Charroux. 5) Louis, né le 20 novembre 1908 à Charroux, qui épousa, le 28 juin 1930, à Civray, Gabrielle Nicouleau, fille de Maximin et de Marie Guillon.
7. — THÉZARD (Henri)né le 19 janvier 1895 à Charroux, électricien à la station puis employé à la Société des forces motrices de la Vienne, avait épousé Marie Bariteau. De leur union, ils eurent : 1) André Henri, né le 24 janvier 1927 à Saint-Saviol et mort le 21 novembre 1977 à Poitiers, où il avait épousé, le 11 avril 1950, Guillemette Françoise Marie Joyeux.
§ II.
3. — THÉZARD (Philippe), dit Favre, baptisé le 28 mars 1776 à Ruffec, épousa, le 25 nivôse de l'an II (14 janvier 1794), à Theil-Rabier, Jeanne Audouin, fille des feux Pierre, dit Lacroix, et de Marie Quiéraut. Il mourut le 30 septembre 1838 à Theil-Rabier, ayant eu : 1) Philippe, né le 9 frimaire de l'an III à Theil-Rabier. 2) Joseph, né le 21 brumaire de l'an VI à Theil-Rabier. 3) Marie, née le 16 prairial de l'an XII à Theil-Rabier, qui épousa, le 9 octobre 1838, à Embourie (Paizay-Naudouin-Embourie), Nicolas Audy, maçon, fils de feu Antoine et de Jeanne Desbrousses. 4) Jean, qui suit.
4. — THÉZARD (Jean), né le 19 septembre 1808 à Theil-Rabier, épousa, le 29 avril 1839, à Couhé, Louise Appoline Outécy, fille de Jean et d'Appoline Demellier. Il mourut le 3 août 1881 à Anché, ayant eu : 1) Jean Jules Paulin Odilon Léopold, qui suit. 2) Gonzalves Nicias Albin, né le 18 juillet 1847 à Châtillon.
Léopold
Thézard
(1840-1907)
5. — THÉZARD (Jean Jules Paulin Odilon Léopold), né le 22 juin 1840 à Dissay, qui épousa, le 22 juillet 1874, à Libourne, Louise Élisabeth Lataste. Reçu à l'agrégation de droit en 1865, il est nommé chargé de cours à la Faculté de Douai. Attaché à la Faculté de Poitiers, il y devient en 1871 professeur titulaire du code civil et doyen en 1881. Il est l'auteur d'ouvrages juridiques estimés. En 1874 il entre au conseil municipal de Poitiers et exerce, de 1881 à 1888 et de 1893 à 1895 les fonctions de maire. Léopold Thézard est élu sénateur le 4 janvier 1891 en remplacement du général de Ladmirault par 378 voix sur 714 votants, réélu le 28 janvier 1900 au deuxième tour par 407 voix sur 704 votants. Inscrit à la gauche républicaine, il a voté contre la séparation. Léopold Thézard, un des membres les plus écoutés du Sénat, a prononcé plusieurs discours très remarqués, notamment sur le projet de loi ayant pour objet la constitution des universités et les questions ayant un caractère juridique. Il a été membre des commissions chargées d'examiner diverses modifications à apporter aux codes civil, de commerce et d'instruction criminelle et il a été chargé de nombreux rapports qui témoignent d'un profond savoir. Suivant la tradition des grands jurisconsultes d'autrefois, Thézard consacrait au culte des belles lettres les loisirs de ses études scientifiques et de ses travaux parlementaires ; il se délassait en traduisant les Satires de Perse et en composant un drame sur Jeanne d'Arc. (Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)Il mourut le 13 février 1907 à Poitiers, ayant eu : 1) Louise Élisabeth Yvonne, née le 15 novembre 1882 à Poitiers, qui épousa, le 8 décembre 1909, à Saint-Loubès, Gustave Charles Victor Létang, où elle mourut le 24 août 1949.

dimanche 3 avril 2016

D'HOUTEAUX

1. — D'HOUTEAUX (Xavier Joseph), cultivateur et militaire retraité, épousa Marie-Françoise Côte-Colisson, décédée le 27 mai 1850 à Houtaud (Doubs), dont il eut : 1) Delphin Auguste, qui suit.
2. — D'HOUTEAUX (Delphin Auguste), gendarme à cheval, né le 1er juillet 1823 à Houtaud, épousa, le 16 février 1852, à Civray, Rose Églantine Gourgeaux, lingère, fille d'André, concierge du palais de justice de la ville, et de feue Marie-Françoise Victoire Scribat. Devenu concierge du palais de justice et de l'hôtel de ville, il mourut le 27 janvier 1893 à Civray, ayant eu : 1) Athénaïse Eulalie, née le 25 novembre 1852 à Civray, qui y épousa, le 19 juillet 1871, Louis Napoléon Collon, employé de commerce à Brioux puis limonadier, fils de Jacques Alexandre, propriétaire, et de Marguerite Boutet. 2) Arthur Ludovic, qui suit.
3. — D'HOUTEAUX (Arthur Ludovic), né le 14 avril 1855 à Civray, était clerc d'huissier lorsqu'il y épousa, le 6 juin 1881, Louise Gaildrat, lingère, fille naturelle de Marie Gaildrat. Il fut par la suite huissier auprès du tribunal de première instance de Confolens, puis banquier et maire de Civray, ayant eu : 1) Marc Ludovic, né le 12 juillet 1882 à Civray. 2) André Jean Maurice, né le 6 août 1884 à Civray, qui y mourut le 9 juillet 1886. 3) Denise Andrée Renée, née le 4 juin 1888 à Civray, qui y épousa, le 20 mai 1908, Pierre Auguste Marcellin Soulié, enseigne de vaisseau, fils de Frédéric, pharmacien, à Confolens, et de Marie-Victorine Gervais.

samedi 2 avril 2016

CABAILLE

1. — CABAILLE (Pierre-François), fut l'époux d'Anne Françoise Launin, dont il eut : 1) Pierre Valentin, qui suit.
2. — CABAILLE (Pierre Valentin), né vers 1780, à Arvillers (Somme), y épousa, le 12 avril 1815, Marie Françoise Sophie Desachy, fille de François, cordonnier, et de Marie-Françoise Lefebvre, et mourut le 20 mars 1837 audit lieu, ayant eu : 1) Louis François Casimir, qui suit.
3. — CABAILLE (Louis François Casimir), ouvrier bonnetier puis propriétaire, né le 7 mars 1817 à Arvillers, épousa, le 30 août 1841, à Saint-Maixent, Louise Marie Fougon, fille de Louis, aubergiste, et de Louise Roy, dont il eut : 1) Louis Casimir, qui suit. 2) Adélaïde Alphonsine, née le 29 septembre 1844 à Saint-Maixent.
4. — CABAILLE (Louis Casimir), négociant, fabriquant de tricots, et propriétaire, né le 3 juillet 1842 à Saint-Maixent, y épousa, le 31 mai 1871, Marie-Madeleine Antoinette Rousseau, fille de François Marie Alexandre, propriétaire, et de feue Louise Sidonie Labbaye, dont il eut : 1) Marie-Alexandre Henri, contrôleur des contribution directes à Laval (1899), puis à Châtellerault (1903-1907), né le 25 mars 1872 à Saint-Maixent, épousa, le 10 avril 1899, à Pleumartin, Marie-Noémie Nelly Adelina Isabelle David, fille de Louis Alfred Fernand, docteur en médecine, et de Marie-Noémie Berry. En 1920, il était inspecteur des contributions directes à Tulle (Corrèze). De leur union, ils eurent : a) Marie-Noémie Isabelle Odette, née le 29 janvier 1900 à Laval. b) Léon-Fernand Henri, né le 12 novembre 1904 à Châtellerault, qui épousa, le 6 septembre 1925, à Paris, 7e arrondissement, Yvonne Juliette Cresp. Il se remaria, le 24 mai 1954, à Paris, 17e, à Pauline Marie Sernetriavès, et y mourut le 15 juin 1962, au 12e arrondissement. 2) Aurélie-Louise Marie, née le 22 octobre 1873 à Saint-Maixent, qui épousa, le 4 août 1903, à Poitiers, Henri Fernand Oscar Marican, professeur à l'institution nationale des sourds-muets de Paris, fils des feux Pierre, en son vivant greffier de justice à Aubin (Averyon), et Sidonie Martin. 3) Marie-Henri Louis, commis principal des contributions indirectes à Montguyon (1903) puis à Chauvigny (1907), né le 2 mai 1875 à Saint-Maixent, qui épousa, le 10 février 1920, à Preuilly-sur-Claise, Irène Marie-Madeleine Marteau, employée des postes, fille de Ludovic, ferblantier, et d'Augustine Eugénie Michaux. Il y mourut le 4 mars 1972. 4) Marie-Gaston Émile, qui suit.
5. — CABAILLE (Marie-Gaston Émile), avoué près le tribunal de première instance de Civray, né le 1er septembre 1876 à Saint-Maixent, qui épousa, le 28 août 1907, à Civray, Marcelle Julia Angèle Portejoie, fille de Jules, secrétaire rédacteur du parquet de première instance de Nouméa, et d'Angèle Montouchet. De leur union, ils eurent : 1) Marcel Émile Marie Michel, né le 17 novembre 1908 à Civray, qui épousa, le 16 février 1938, à Poitiers, Suzanne Simone Laure Monthubert. 2) Marie-Louis Jean, né le 14 mai 1911 à Civray.

mercredi 16 mars 2016

FAURE de la Grenouillère

§ Ier.
1. — FAURE (André), apothicaire, achetait une pièce de terre, appelée au Moulin-Minot, apprtenant en partie au seigneur de Boistillé, héritier de Babignon, et tenant aux héritiers d'André Pascault, le 30 mai 1575. Il fut l'époux de Marie Ingrand, dont il eut : 1) Jacques, qui suit.
2. — FAURE (Jacques), épousa, le 6 juin 1596, Jeanne Tropeuil, fille de N., sieur de la Grenouillère (d'après l'Inventaire des archives de château de Chambes, p. 21, document manuscrit extrait des papiers du Moulin-Minot, écrit vers 1704). François Ingrand, avocat, était son oncle maternel. De leur union, ils eurent : 1) probablement Louis, sieur de la Grenouillère (Fontenilles), curateur de Jacques Faure, lorsqu'il épousa Françoise Dupont. Il fut le père de : a) Anne, qui épousa, le 24 juillet 1652, Gabriel de la Tour, écuyer, seigneur de Couturette (Saint-Martin-d'Entraigues). 2) Jacques, qui suit.
3. — FAURE (Jacques), apothicaire, épousa Sébastienne Tahourdin, dont il eut : 1) Jacques, qui suit. 2) Judith, mariée à Pascal Ingrand, sieur de l'Espinoux. Veuve, elle se remaria à Abraham Gilbert, ministre de Melle et faisaient une déclaration roturière à la seigneurie de Masseuil en 1664.
4. — FAURE (Jacques), avocat en parlement, épousa, le 30 octobre 1660, devant Maxias, notaire à Poitiers, Françoise Dupont, fille de Pierre, dit l'aîné, marchand de draps et soie, et de Marie Tribert. De leur union, ils eurent : 1) Françoise, qui épousa, par contrat du 8 août 1679, devant Surreau, notaire à Civray, Jacques Chollet, sieur des Ages et de la Tonnelle, fils de feu Jacques et de Catherine Bonnin. 2) Judith, qui épousa, par contrat du 29 août 1686, devant Surreau, notaire à Civray, Jacques Admirauld, fils d'Isaac et de Jeanne Chautreau. 3) Marie, née vers 1676, qui épousa, le 10 novembre 1694, à Civray, Isaac Vaugelade, sieur du Breuillac, fils de Jean et de Jeanne Tahourdin. Ils étaient en procès contre Henri de la Tour, chevalier, seigneur d'Aizenay, appelant de diverses sentences rendues en la sénéchaussée de Poitiers les 21 janvier 1684 et 15 février 1694.